Actualité

[Comparateur en ligne] 12 ans après son lancement, le bilan d’Assurland

Dans le paysage des comparateurs d’assurance en ligne, Assurland fait figure de pionnier, il fut l’un des premiers à se lancer en 2000 sur le web. Le site propose aux particuliers de comparer en un clic les contrats d’assurance d’une grande partie des acteurs du marché, dans différentes catégories : santé, automobile, crédit immobilier, assurance habitation, assurance vie…

Avec près de 4M de VU/mois, Assurland est capable de proposer une comparaison en quelques minutes auprès d’un panel de 60 assureurs. Un service qui permet non seulement à l’internaute d’obtenir une réponse rapide et de souscrire en ligne, mais aussi à Assurland de se rétribuer via en mode affiliation.

Le site comparateur enregistre un CA de 28M d’€ et a effectué 6M d’€ de cotations l’année dernière.

Entretien avec Stanislas Di Vittorio, fondateur d’Assurland

Tags
EquipAUto

Marion Moreau

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

4 thoughts on “[Comparateur en ligne] 12 ans après son lancement, le bilan d’Assurland”

  1. Le comparateur d’assurances est un bon moyen pour faire le jeu de la concurrence et trouver des garanties moins chères.
    Les comparateurs simplifient la démarche, mais les produits d’assurances sont de plus en plus complexes. C’est donc un bon outil pour se faire un bon panorama, mais le rôle du courtier ou de l’assureur reste très importante pour obtenir des conseils personnalisés.
    Assurland a eu la bonne idée d’associer un outil de e-reputation. Les moteurs de recherche incluent de plus en plus la recommandation comme critère d’apparition du site.

  2. Les comparateurs d’assurance changent la donne de la distribution d’assurance. C’est intéressant de voir que les nouveaux entrants comme LeLynx.fr ont bousculé ce nouveau marché en y mettant plus de transparence. Il n’est pas loin le temps où Assurland ne présentait que les prix de ses actionnaires…

  3. Les comparateurs permettent de faire de belles économies : j’espère que plus personne n’en doute. Enfin, quand je dis plus personne, c’est façon de parler.

    Le pourcentage de personne qui utilise un comparateur d’assurances avant de souscrire est encore vraiment minoritaire : 15% pour l’auto !

    Faut croire que les gens aiment bien payer trop.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This