ActualitéLes levées de fonds

101 projets et 25 000 euros, mais à quel prix ?

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Confidentiel- Alors que la liste des lauréats du concours « 101projets », lancé par le trio composé de Marc Simoncini, Xavier Niel et Jacques-Antoine Granjon, est connue depuis le 3 décembre, aucune des modalités n’a été officiellement révélée à date. L’objectif du concours est « de soutenir les jeunes entrepreneurs français de moins de 25 ans en finançant 101 projets à hauteur de 25 000 euros ».

Selon nos informations, les conditions seraient les suivantes :

  • les 25 000 euros sont accordés sous forme d’un prêt – octroyé en obligations convertibles – auquel est associé un taux de 1% (le minimum légal pour la structure de 101projets). Aucun  remboursement n’est exigé sur les deux premières années, à l’exception du paiement des intérêts à hauteur de 250 euros par an ;
  • les obligations seront alors converties en actions si une levée de fonds survient, à la valorisation qui aura été négociée par les entrepreneurs ;
  • dans ce dernier cas, une décote préférentielle de 25% est appliquée sur l’achat des titres.

 

Au delà des modalités, il faut noter que la présence de trois entrepreneurs à l’origine de success stories du web français – Meetic, Free et Vente-privée – au capital est un signal fort pour une jeune startup.

30 commentaires

  1. OlivierMilla frenchweb Quelles sont les conditions du prêts en cas d’échecs? engagement personnel de la responsabilité du dirigeant?

  2. isai_fr c’est bien ce qui me semblait rien n’est gratuit et un prêt c’est le rôle de la banque donc on n’est pas dans le philo des BA !!

  3. isai_fr c’est comme les asteristiques des contrats :)

  4. agiceconseil c’est plutot un convertible donc très « US angel style »…

  5. isai_fr un prêt pour moi n’est pas la philo. Pour moi un BA prend un risque sur une idée

  6. agiceconseil le risque est pris car pr les boites qui léveront ca sera converti et celles qui ne léveront pas ne pourront pas rembourser…

  7. AdrienChl Obligations convertibles. C’est assez flou pour l’instant même pour les projets ayant gagnés.

  8. Merci frenchweb, ce sont bien les conditions d’investissement de #101projets ;)

  9. MiniconiCap OlivierMilla frenchweb Pas de remboursement si défaut de la société. Aucune responsabilité personnelle engagée #101projets

  10. AdrienChl Hahaha. Ah ben ça fallait pas s’attendre à ce que ça soit gratuit !

  11. isai_fr mais un prêt cela se rembourse ! pourquoi pas celui là ?

  12. bencouronne C’est pourtant bien ce qu’ils disaient !

  13. agiceconseil parceque ce sont des obligations convertibles i.e un prêt qui a vocation à se transformer en actions dès le prochain tour ;-)

  14. isai_fr ok donc constitution d’une sas ou sa et d’un pacte d’associés : qui finance cela ?

  15. agiceconseil pas forcément besoin d’un pacte nouveau à ce stade – j’imagine que les candidats étaient déjà en SA ou SAS… 101projets ?

  16. isai_fr 101projets perso je suis sur un projet et 25000€ me paraît un montant faible pour créer j’ai une méfiance (peut être à tort)

  17. isai_fr 101projets des arrières pensées et de faux espoirs. J’aide des créateurs et je vois bien que les fonds nécessaires au départ

  18. isai_fr sont plus élevés entre 50000 et 250000 € …..

  19. @agiceconseil isai_fr 101projets 25K€ c’est faible mais il doit avoir un package type accompagnement. Après tout dépend de la phase du projet et des ressources

  20. @agiceconseil isai_fr 101projets 25K€ parait faible mais il doit y avoir un package. Et puis tout dépend du stade du projet et des ressources nécessaires.

  21. @bencouronne AdrienChl Chaque soutien se marchande. Faut plus louper le coche. Une traction peut venir de plusieurs de 101 start-up. Ils ne prennent plus de risques et n’ont pas tort même si ca fait mal pour les porteurs.

  22. @isai_fr agiceconseil Une 1ère levée appelle nécessairement une seconde. A la seconde, vu le schéma avec ces obligations convertibles, les porteurs deviennent actionnaires et plus propriétaires.

  23. agiceconseil L’idee c que ces 25k permettent d’aller chercher un tour de table + important… Et de convertir les OCs lors de ce tour…

  24. isai_fr pour ça t’as la love monay et avec 25 tu lèves combien en France ?

  25. Il ne faut pas trop chercher la petite bête.. 25k qu’il ne faudra pas rembourser en cas d’échec, après seulement un pitch de 60 secondes, c’est top comme initiative.

  26. Voilà un montage très intelligent. Vous allez disposer de 25 000€, que vous devrez rembourser dans 2 ans si vous n’avez pas effectué de levée de fonds. Ce prêt vous aura coûté 500€, c’est à dire pas grand chose. Si vous êtes capable de le rembourser c’est que tout va bien et ce coup de pouce pour un gros robert kalina est plutôt utile au début de l’aventure.

    Si votre structure va dans le mur d’ici 24 mois, les 25 000€ sont perdus.

    Si vous réalisez une levée sur une valo 100 000 pour 10%, les OC deviendront du capital pour 101 projets, ils exercent une décote un peu forte mais classique et logique vu le risque. Dans ce cas 10% vaudront 75 000€ d’après le deal et donc 101projets aura 3.33% de votre boite.

    Donc je trouve personnellement que c’est un excellent deal… Dites-moi si je me trompe dans mes explications.

    A+

Bouton retour en haut de la page
101 projets et 25 000 euros, mais à quel prix ?
[DECODE Quantum] A la rencontre d’Anais Dreau, chargée de recherche CNRS en physique quantique
Dix ans après son entrée en Bourse, Facebook reste incontournable malgré l’image ternie
[Silicon Carne] Faire grandir la startup economy
[Série A] RH : Club Employés lève 7 millions d’euros auprès de MAIF Avenir
[Seed] Rodeeo lève 400 000 euros pour son app de location de véhicules
Facebook, Amazon, Uber, Twitter… Pourquoi la Tech américaine recrute moins qu’avant ?
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Votre adblocker bloque votre acces a FrenchWeb.Fr



Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.

Les adblockers empechent votre acces a FrenchWeb. Pour y acceder, nous vous recommandons de nous ajouter a votre liste de sites autorisés.

Merci et bon surf!

Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media