/ InsidersActualitéBusinessTech

[CONFIDENTIEL] Bitcoin x 50 Cent, Twitter, Vine, Google, Meg Whitman à Hollywood…

#Cryptominute: 50 Cent et ses 700 bitcoins

En 2014, 50 Cent avait permis à ses fans de se procurer son dernier album, Animal Ambition, via un paiement en bitcoins. Le rappeur a ensuite totalement oublié ce compte. Près de 4 ans plus tard, selon des informations rapportées par TMZ et reprises par The Verge, l’Américain serait millionnaire.

A l’époque, 1 bitcoin représentait 662 dollars. Ces derniers jours, il est aux alentours des 10 000 dollars. 50 Cent a récolté 700 bitcoins avec ses ventes, ce qui représente aujourd’hui entre 7 et 8,5 millions de dollars, selon les fluctuations. Le rappeur s’est – évidemment – félicité de cette découverte et n’a pas hésité à le partager sur Instagram (post supprimé depuis) et Twitter.

#Vidéo: Twitter travaille à mieux intégrer la vidéo dans son interface

Twitter travaillerait à la façon de faciliter la publication de vidéos sur sa plateforme, selon Bloomberg. Pour publier une vidéo ou diffuser en direct via Twitter, il faut ouvrir un message puis sélectionner l’appareil photo ou la diffusion live. Plusieurs étapes qui manquent d’intuition, en regard des usages en cours et des expériences mises en place par les concurrents de l’application : Snapchat s’ouvre directement sur la caméra, tandis qu’il ne suffit que d’un swipe ou d’un tap pour accéder à la captation d’images.

Crédit : FashionStock.com / Shutterstock.com

Twitter aurait déjà développé une démo de cette mise à jour centrée sur la vidéo, mais elle ne serait pas définitive, et aucune date de sortie n’a été divulguée. L’information de Bloomberg ne précise pas s’il s’agira de vidéos éphémères ou non.

Twitter a racheté et intégré Periscope pour les diffusions vidéo live en 2016. Elle avait aussi fait l’acquisition de Vine, une application très populaire, qui permettait de créer des boucles vidéo de six secondes, avant la fermer au début de l’année dernière.

Vine serait d’ailleurs sur le point de renaître de ses cendres – sous un nouveau nom, car Twitter en est encore propriétaire. Dom Hofmann, son cofondateur, travaillerait à une nouvelle version, nommée V2, selon TechCrunch.

#Europe: Google installe à Lisbonne un centre européen de support

Google continue de se déployer en Europe, après l’annonce de Paris pour son deuxième centre européen sur l’intelligence artificielle.

Lors d’une interview en marge du World Economic Forum de Davos, le Premier ministre du Portugal, Antonio Costa, a annoncé l’ouverture par Google d’un centre de support à Lisbonne.

Ce centre servira la zone EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique).

Le montant de l’investissement n’a pas été précisé. Costa a cependant précisé que 500 emplois hautement qualifiés seraient créés à cette occasion.

Les discussions concernant ce centre avaient commencé lors du Web Summit de novembre, organisé par Lisbonne pour la deuxième année consécutive.

Matt Brittin, President, EMEA Business and Operations, Google sur la scène de l’Altice Arena. Crédit : Cody Glenn Web Summit

#Mouvement: Meg Whitman quitte HPE et rejoint un «Netflix pour séries courtes»

Ce n’est pas un scoop, Meg Whitman s’apprête à lâcher les rênes de Hewlett Packard Enterprise (HPE). Son départ sera effectif le 1er février prochain et elle sera remplacée par Antonio Neri, l’actuel président de HPE. Ce qui est plus étonnant en revanche, c’est la nouvelle destination de Meg Whitman…

Meg Whitman. Crédit : drserg / Shutterstock.com

Et pour cause, la femme d’affaires de 61 ans va rejoindre la start-up américaine NewTV, lancée par le producteur hollywoodien Jeffrey Katzenberg. Spécialisé dans les films d’animation, il a notamment produit Shrek. Avec son entreprise, il veut créer une plateforme de streaming sur abonnement pour proposer des programmes courts (10 minutes maximum), spécialement conçus pour être visionnés sur mobile. «NewTV est l’une des idées les plus audacieuses et les plus opportunes que j’aie jamais croisées dans ma carrière», a déclaré Meg Whitman. Un «Netflix pour séries courtes» est peut-être une idée audacieuse, mais déjà testée en France : le concept rappelle celui de Studio+, application mobile de séries courtes lancée par Canal+.

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce contenu pourrait vous intéresser:

Close
Share This