/ InsidersActualitéBusinessTech

[CONFIDENTIEL] YouTube, Tinyclues, Amazon, Algo Paint, Crédit Mutuel Arkéa…

#Consécration: le Français Tinyclues reçoit les honneurs de Gartner

Cocorico ! La start-up française Tinyclues, spécialisée dans le ciblage marketing des campagnes, vient d’être identifiée par Gartner comme «Vendor to Watch» dans l’édition 2017 de son rapport «Magic Quadrant for Digital Marketing Analytics». Il s’agit d’une belle consécration pour la jeune pousse puisque ce rapport rassemble les entreprises qui fournissent les meilleures solutions destinées à répondre aux besoins d’analyses marketing.

Fondée en 2010, Tinyclues développe une plateforme qui propose aux entreprises d’envoyer des campagnes ciblées à leurs clients. Par exemple, un e-commerçant sélectionne le produit qu’il souhaite promouvoir. Tinyclues lui propose ainsi l’audience susceptible d’être intéressée par ce produit. «Nous captons les signaux implicites contenus dans les données afin de permettre aux marketeurs de créer, en quelques clics, des campagnes d’animation commerciale ciblées, sans mobiliser de data scientists», explique David Bessis, fondateur et CEO de Tinyclues. En 2015, la société avait levé 5 millions d’euros pour s’étendre à l’international.

Avec un tel positionnement, Tinyclues se positionne sur le marché du marketing prédictif sur lequel se sont lancées d’autres entreprises, comme Data Publica, qui propose également des solutions pour mieux cibler les clients à partir des données, ou encore PredicSis, qui permet de prédire les comportements des consommateurs en ligne pour mettre en place des actions marketing.

#YouTube: 100 millions d’heures vues chaque jour dans le poste TV

YouTube va-t-il finir par concurrencer la TV? Selon les données délivrés par Sundar Pichai, le CEO de Google, lors de la présentation des chiffres d’Alphabet ce jeudi, 100 millions d’heures de vidéos YouTube sont regardées par jour sur la TV. Ce chiffre aurait augmenté de 70% au cours de la dernière année.

Cette forte hausse pourrait être expliquée par le lancement de YouTube Red l’an passé ou encore de YouTube TV, le service de télévision payante de la société.

Ce chiffre est néanmoins à relativiser avec les chiffres d’usage global de la plateforme : les utilisateurs de la plateforme regardent un milliard d’heure de vidéos par jour.

#RH: Amazon, deuxième employeur des Etats-Unis après Walmart, avec un demi-million de salariés

La saison est à la communication financière. Hier, Amazon a annoncé ses résultats du troisième trimestre, dépassant les prévisions des analystes et récompensée pour ses performances en bourse. Parmi les chiffres dévoilés hier, on sait que les effectifs d’Amazon comptent désormais 541 900 collaborateurs dans le monde, en croissance de 159 500 personnes sur le dernier trimestre. C’est un bond de 77% par rapport à la même période de l’année dernière.

Les acquisitions de la chaîne de magasins Whole Foods pèse évidemment en partie sur cette augmentation, avec 87 000 personnes, et dans une moindre mesure, de Souq, numéro 1 du commerce électronique au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. Sans tenir compte de ces deux opérations, les effectifs ont quand même grimpé de 47%.

«L’embauche continue à rester forte, en particulier dans les domaines technologiques et la force de vente, en particulier dans AWS», a déclaré Brian Olsavsky, le directeur financier d’Amazon.

À titre de comparaison, l’effectif total de Google s’élevait à 78 101 personnes à la fin du troisième trimestre (moins de la moitié des 160 000 personnes engrangées par Amazon en un seul trimestre !) et Microsoft employait 124 293 personnes à la fin de son exercice en juin.

La croissance d’Amazon a propulsé le géant du e-commerce au deuxième rang des employeurs américains derrière Walmart. Mais en termes d’emploi total, Amazon reste bien derrière Walmart, son principal concurrent sur plusieurs fronts. Walmart emploie 2,3 millions de personnes dans le monde.

#FrenchTech: Algo Paint, la peinture naturelle à base d’algues, lève 800 000 euros

Le Crédit Mutuel Arkéa, via son fonds d’innovation sociétale We Positive Invest, et la Région Bretagne, via le fonds d’investissement Breizh Up, ont investi respectivement 500 000 euros et 300 000 euros au capital de la start-up bretonne Algo Paint. Parce qu’on ne peut plus être tranquille nulle part, on sait désormais que la pollution sévit aussi à l’intérieur de nos maisons. Algo Paint propose une réponse à ces enjeux de santé publique et d’environnement avec sa peinture biosourcée à base d’algues bretonnes et sans solvant.

Crédit : Algopaint

Cette levée de fonds de 800 000€ permettra à Algo Paint d’accélérer son développement commercial, de poursuivre ses travaux de R&D et d’assurer une meilleure reconnaissance de la marque au niveau national, grâce à des investissements marketing.

Tags

Carolina Tomaz

Computer Girl depuis 2000. Stratégie numérique, innovation, direction éditoriale. Spécialisée en médias, TV et internets. Chief Content Officer @AdsVark Media

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This