ActualitéArts et Culture

Microsoft et Salesforce signent un partenariat stratégique

Alors concurrents depuis des années sur le CRM management, Microsoft et Salesforce font maintenant cause commune pour proposer une solution de CRM inclus dans les applications Windows, Windows Phone , et Office 365. Il s’agit d’un partenariat stratégique entre les deux compagnies, dont les termes de l’accord ne sont pas encore clairs aujourd’hui.

Concrètement, les deux sociétés prévoient de livrer Salesforce1 sur Windows et Windows Phone 8.1, afin que les clients puissent accéder à Salesforce, à partir des périphériques Windows. La mise en place du partenariat va commencer à l’automne et sera plus généralisée courant 2015.

Ce partenariat pourrait aussi concerner Office 365. L’objectif est de permettre aux clients d’accéder à leur contenu, ainsi que collaborer , de vendre , de service et de marché où ils ont besoin.

« Nous sommes ravis de collaborer avec Salesforce, et allons aider nos clients à avancer dans un monde essentiellement mobile et cloud », a déclaré le PDG de Microsoft Satya Nadella dans un communiqué, qui fait justement du cloud sa priorité.

Une accalmie qui semble faire oublier la bataille des deux géants, quand Salesforce a été poursuivi par Microsoft pour violation de brevet en 2010.

Marc Benioff joue le jeu de la conciliation pour et par le business: « Aujourd’hui, la priorité, c’est le client. Avec Microsoft, nous construisons des ponts qui permettent aux clients d’être plus productifs », a-t-il indiqué.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Microsoft et Salesforce signent un partenariat stratégique
Self-stockage: YouStock lève 3,7 millions d’euros auprès d’Amavi Capital
Intel s’allie à la startup française SiPearl pour développer le supercalculateur européen
CarTech : face à Vroomly, Idgarages lève 8 millions d’euros
Retail: Rent the Runway lève 357 millions de dollars pour son IPO
Réalité augmentée: après le succès de « Pokémon Go », Nintendo veut réitérer l’exploit
Marketing : pourquoi D-AIM fusionne avec Splio