Business

Croissance exogène de 23,6% du CA d’AdenClassifieds au 1er semestre 2010

L’éditeur des sites Cadremploi.fr, Cadresonline, Keljob, Explorrimo, voit son chiffre d’affaires progresser grace à l’acquisition des activitées « Groupe Indicateur Bertrand », les contrats de régie des annonces Immobilier, Emploi et Formation du Figaro, et « Aden Grand Sud Ouest », toutefois il reste en net recul de 5,3% à périmètre comparable.

Pour Thibaut Gemignani, son Directeur Général d’ADENCLASSIFIEDS, «Nos résultats pour ce premier semestre 2010 illustrent le nouveau périmètre d’ADENCLASSIFIEDS mais pâtissent du décalage temporel entre nos commandes et notre chiffre d’affaires. La croissance de nos commandes au premier semestre 2010 démontre comme prévu notre capacité à profiter des signes de reprise et à accompagner les Professionnels de l’Emploi, de la Formation et de l’Immobilier, grâce à la qualité de nos sites et de nos équipes. Cela devrait nous permettre d’améliorer nos résultats au second semestre 2010 ».

Le chiffre d’affaires de l’activité Emploi (Cadremploi.fr, Keljob) a été en retrait de 3,0% par rapport au premier semestre 2009 à 18,0 M€, et de -7,1% à données comparables. L’activité Formation a réalisé un chiffre d’affaires de 2,1 M€, en croissance de 1,7% et celui de l’Immobilier a atteint 11,2 M€, en progression de 137,0% (et en croissance de 12,1% à données comparables).

Bouton retour en haut de la page
Croissance exogène de 23,6% du CA d’AdenClassifieds au 1er semestre 2010
[Série B] Coinhouse, cofondé par Eric Larchevêque (Ledger), lève 17 millions de dollars
[SEED] Rewind lève 700 000 euros auprès de Kima Ventures pour renouveler les audioguides
[Série D] Exotec lève 335 millions de dollars pour devenir la première licorne industrielle française
Comment Block (ex-Square), la FinTech de Jack Dorsey, veut démocratiser le minage de bitcoin
[SEED] Stoïk lève 3,8 millions d’euros auprès d’Alven Capital et Kima Ventures pour assurer les PME contre les cyberattaques
Google demande l’annulation d’une amende de 100 millions d’euros reçue de la Cnil pour ses cookies