ActualitéBusinessCarTech

Cruise, la startup de General Motors, dévoile sa navette autonome

AFP

Ne cherchez ni le volant ni les pédales, cette navette autonome, dernière née chez Cruise, la startup de General Motors, n’en possède pas. Ce véhicule est « notre réponse à la question de savoir quel système de transport vous voudriez construire si vous pouviez recommencer à zéro », a expliqué Dan Ammann, le PDG de la startup, en dévoilant le véhicule électrique Cruise Origin mardi dans la soirée. « Nous avons enlevé le moteur. Nous avons enlevé le conducteur, qui, le plus souvent, est fatigué, distrait, énervé et pressé. Nous avons enlevé l’équipement qui était là pour assister le conducteur, y compris le volant, les pédales, les rétroviseurs, les essuie-glaces et les sièges étroits », a-t-il continué.

La startup a expliqué que l’Origin est destiné à être un véhicule de série, conçu pour du transport partagé. Cette annonce a été faite sans qu’«aucun détail sur sa portée, sa date de lancement ou même son coût (n’ait) été donné, ce qui laisse aux observateurs plus de questions que de réponses », a relevé l’analyste Richard Windsor, sur le blog de Radio Free Mobile.

Une technologie « loin d’être commercialisée »

Selon lui, aucun développement majeur dans les véhicules autonomes n’aura lieu avant 2028. Il « soupçonne GM Cruise d’être sous pression pour montrer quelque chose et, alors que la technologie est loin d’être commercialisée, une voiture d’exposition est tout ce qu’ils ont à nous présenter ». « Par conséquent, je ne pense pas que cela fasse avancer le calendrier de GM Cruise sur le marché et je ne vois aucune raison de revoir mon estimation pour que la conduite autonome devienne une réalité commerciale », a-t-il ajouté.

GM avait racheté la startup californienne Cruise en 2016 en pleine course à la voiture autonome entre les constructeurs automobiles. Sans conducteur, elle est censée permettre de remodeler les espaces urbains pour ces véhicules partagés. Mais à ce jour, les véhicules autonomes n’ont pas dépassé le stade de la circulation dans des espaces restreints, le plus souvent pour des périodes de tests. Dans la plupart d’entre eux, un conducteur peut reprendre le contrôle en cas d’urgence. Alphabet, la maison mère de Google, figure parmi les plus avancés avec Waymo.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
cruise
Cruise, la startup de General Motors, dévoile sa navette autonome
Bourse: comment choisir son broker pour investir depuis son smartphone
Par sécurité, Joe Biden devra-t-il renoncer à son vélo interactif Peloton?
loon
Alphabet décide d’en finir avec Loon, son projet d’accès Internet par ballons
Animal Crossing, Among Us, FIFA… : retour sur ces jeux vidéo dopés par la pandémie
Facebook: le conseil des sages va décider si Donald Trump peut revenir sur le réseau
parler
Justice: Amazon ne sera pas contraint d’héberger le réseau social Parler