ActualitéBusinessCarTech

Cruise, la startup de General Motors, dévoile sa navette autonome

AFP

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Ne cherchez ni le volant ni les pédales, cette navette autonome, dernière née chez Cruise, la startup de General Motors, n’en possède pas. Ce véhicule est « notre réponse à la question de savoir quel système de transport vous voudriez construire si vous pouviez recommencer à zéro », a expliqué Dan Ammann, le PDG de la startup, en dévoilant le véhicule électrique Cruise Origin mardi dans la soirée. « Nous avons enlevé le moteur. Nous avons enlevé le conducteur, qui, le plus souvent, est fatigué, distrait, énervé et pressé. Nous avons enlevé l’équipement qui était là pour assister le conducteur, y compris le volant, les pédales, les rétroviseurs, les essuie-glaces et les sièges étroits », a-t-il continué.

La startup a expliqué que l’Origin est destiné à être un véhicule de série, conçu pour du transport partagé. Cette annonce a été faite sans qu’«aucun détail sur sa portée, sa date de lancement ou même son coût (n’ait) été donné, ce qui laisse aux observateurs plus de questions que de réponses », a relevé l’analyste Richard Windsor, sur le blog de Radio Free Mobile.

Une technologie « loin d’être commercialisée »

Selon lui, aucun développement majeur dans les véhicules autonomes n’aura lieu avant 2028. Il « soupçonne GM Cruise d’être sous pression pour montrer quelque chose et, alors que la technologie est loin d’être commercialisée, une voiture d’exposition est tout ce qu’ils ont à nous présenter ». « Par conséquent, je ne pense pas que cela fasse avancer le calendrier de GM Cruise sur le marché et je ne vois aucune raison de revoir mon estimation pour que la conduite autonome devienne une réalité commerciale », a-t-il ajouté.

GM avait racheté la startup californienne Cruise en 2016 en pleine course à la voiture autonome entre les constructeurs automobiles. Sans conducteur, elle est censée permettre de remodeler les espaces urbains pour ces véhicules partagés. Mais à ce jour, les véhicules autonomes n’ont pas dépassé le stade de la circulation dans des espaces restreints, le plus souvent pour des périodes de tests. Dans la plupart d’entre eux, un conducteur peut reprendre le contrôle en cas d’urgence. Alphabet, la maison mère de Google, figure parmi les plus avancés avec Waymo.

Bouton retour en haut de la page
cruise
Cruise, la startup de General Motors, dévoile sa navette autonome
Orange : l’ère Stéphane Richard définitivement terminée
[Nominations] Figaro Classifieds, Sendinblue, Mon Petit Placement… Les nominations de la semaine
[DECODE Quantum] A la rencontre d’Anais Dreau, chargée de recherche CNRS en physique quantique
Dix ans après son entrée en Bourse, Facebook reste incontournable malgré l’image ternie
[Silicon Carne] Faire grandir la startup economy
[Série A] RH : Club Employés lève 7 millions d’euros auprès de MAIF Avenir
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Votre adblocker bloque votre acces a FrenchWeb.Fr



Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.

Les adblockers empechent votre acces a FrenchWeb. Pour y acceder, nous vous recommandons de nous ajouter a votre liste de sites autorisés.

Merci et bon surf!

Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media