ActualitéBusinessInvestissementsIsraelLes levées de fondsTech

Cybereason lève 100 millions de dollars pour développer de nouveaux produits

  • Cybereason utilise l'intelligence artificielle pour détecter des problèmes sur le réseau informatique.
  • La start-up a déjà levé 59 millions de dollars en 2015.
  • Elle a été créée par d'anciens militaires israéliens.

 

Le montant

Cybereason, start-up israélienne spécialisée dans la cybersécurité, annonce un nouveau tour de table de 100 millions de dollars, mené par SoftBank. La société a déjà levé 59 millions de dollars en octobre 2015 auprès de Lockheed Martin, Spark Capital et SoftBank.

Le marché

Créée en 2012 par d'anciens militaires israéliens, Yonatan Striem-Amit, Lior Div et Yossi Naar, Cybereason développe des solutions afin de permettre aux entreprises de détecter des problèmes sur leur réseau informatique. Pour ce faire, la start-up utilise l'intelligence artificielle. Aujourd'hui, Cybereason compte 200 clients dont Motorola et Lockheed Martin.

Sur le marché, l'entreprise doit notamment faire face à Cylance ou encore Crowdstrike, qui s'appuient aussi sur l'IA pour développer leurs solutions de cybersécurité.

L'objectif

Avec ce nouvel investissement, Cybereason compte développer de nouveaux produits. Pour ce faire, elle envisage de renforcer son équipe de 300 personnes. Enfin, la start-up a pour projet de s'ouvrir à de nouveaux marchés.

Fondateurs : Yonatan Striem-Amit, Lior Div et Yossi Naar

Lancement : 2012

Siège social : Israël

Activité : solution de cybersécurité à destination des entreprises

Financement : 59 millions de dollars en octobre 2015, 100 millions de dollars en juin 2017

Lire aussi: Vaadata veut démocratiser le «hacking éthique»

Myriam Roche

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIA Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Cybereason lève 100 millions de dollars pour développer de nouveaux produits
RGPD: Amazon fait appel de son amende de 746 millions d’euros en Europe
NFT: avec « Sotheby’s Metaverse », la célèbre maison de vente aux enchères s’installe durablement dans le secteur
OVHcloud: le champion français entre en Bourse pour une valorisation à 3,5 milliards d’euros
FinTech : PaySika, une néobanque à la conquête de l’Afrique francophone
Pourquoi Microsoft va-t-il fermer LinkedIn en Chine?
Cyberattaque: face aux rançongiciels, les acteurs de la cybersécurité veulent contre-attaquer