ActualitéArts et CulturesBusinessEurope

Deezer s’allie avec la Fnac pour se relancer face à Spotify

  • Cette union va permettre à Deezer de gagner en visibilité avec le réseau Fnac Darty, disposant de plus de 400 points de vente en France.
     
  • La Fnac va interrompre Jukebox mi-2017 pour concentrer ses efforts sur Deezer.
     
  • En fonction des résultats issus de cette collaboration, la Fnac pourrait décider d’entrer au capital de Deezer.
     
  • Si l’alliance s’avère concluante, les deux sociétés pourraient choisir d’étendre leur partenariat en Europe, notamment en Espagne, au Portugal et au Benelux.
     
  • Deezer revendique 6 millions d’abonnés payants dans 180 pays.

 

Deezer et la Fnac font de la résistance sur le marché du streaming. Les deux entreprises viennent en effet de conclure «une alliance stratégique pérenne et exclusive à vocation internationale». Cette union va permettre à Deezer de gagner en visibilité puisque le service de musique en streaming pourra bénéficier du réseau Fnac Darty, né du rachat l’été dernier de Darty par l’entreprise dirigée par Alexandre Bompard. Et pour cause, la nouvelle entité dispose de plus de 400 points de vente en France. En fonction des résultats issus de cette collaboration, la Fnac pourrait décider d’entrer au capital de Deezer. Toutefois, les deux groupes n’ont pas commenté cette éventualité.

En se rapprochant de la Fnac, Deezer espère gonfler son compteur d’abonnés. A ce jour, la plateforme revendique 6 millions d’abonnés payants dans 180 pays, très loin derrière Spotify, qui a passé le cap des 50 millions d’abonnés payants en mars dernier, ou d’Apple Music, qui compte plus de 20 millions d’abonnés payants. L’Autorité de la concurrence estime que la part de marché de Deezer en Europe n’excède pas 5%, tandis que Spotify et Apple Music se situent dans une fourchette comprise entre 40% et 50%.

En difficulté face aux géants du secteur, Deezer a basculé sous pavillon étranger en septembre 2016. Le service de musique en streaming est désormais détenu par le fonds russo-américain Access Industries, détenu par Len Blavatnik, également propriétaire de Warner Music. Après avoir renoncé à son introduction en Bourse fin 2015, Deezer avait choisi de se refinancer auprès de ses investisseurs historiques, amorçant ainsi la montée en puissance d’Access Indusries dans le capital de la start-up française.

La Fnac abandonne Jukebox pour Deezer

La Fnac entend également bénéficier de ce partenariat pour se repositionner sur le marché du streaming. En 2014, l’enseigne, spécialisée dans la distribution de produits culturels et électroniques, avait lancé son propre service de streaming Fnac Jukebox. Cependant, la Fnac ne possède pas une force de frappe financière suffisante pour tenter de rivaliser avec les mastodontes du secteur que sont Spotify et Apple Music. 

Le groupe français va donc interrompre Jukebox mi-2017 pour concentrer ses efforts sur Deezer. Il sera ainsi proposé aux utilisateurs de Jukebox de migrer vers Deezer avant la disparition du service. En outre, les clients de la Fnac et Darty devraient recevoir des offres promotionnelles pour Deezer à partir du deuxième trimestre. 

Dans le même temps, le service de streaming recommandera à ses abonnés des concerts proposés par le service de billetterie de la Fnac. Si l’alliance entre Deezer et la Fnac s’avère concluante, les deux sociétés pourraient choisir d’étendre leur partenariat hors des frontières de l’Hexagone, notamment en Espagne, au Portugal et au Benelux.

Lire aussi : 

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This