ActualitéTech

Des centaines d’applications infectées par un malware sur l’App Store

Apple travaille actuellement à retirer de son App Store un malware, a indiqué le groupe à Reuters, après que plusieurs entreprises spécialisées en cyber-sécurité l’ont informé de ce programme. Plusieurs centaines d’applications, préalablement autorisées sur l’App Store, auraient été affectées par «XcodeGhost», le nom donné au virus.

La firme à la pomme a expliqué que des hackers sont parvenus à intégrer ce programme malveillant après avoir convaincu des développeurs d’utiliser une version contrefaite de Xcode, le logiciel de développement d’applications pour iOS et Mac. Autrement dit, plutôt que de s’attaquer directement aux smartphones des utilisateurs, ce malware agit en amont, en infectant les applications lors de leur conception par les développeurs. Un téléphone est ensuite affecté si une application concernée à été installée dessus.

Peu d’informations ont été communiquées sur la façon dont ce malware agit. «Nous avons supprimé les applications de l’App Store dont nous savons qu’elles ont été créées avec ce logiciel contrefait», a déclaré la porte-parole d’Apple. «Nous travaillons avec les développeurs pour nous assurer qu’ils utilisent la version appropriée de Xcode pour reconstruire leurs applications».

Le groupe de Cupertino n’a cependant pas communiqué la marche à suivre pour permettre aux utilisateurs de savoir si leur iPhone ou iPhone est infecté. Qihoo360, une entreprise spécialisée dans la sécurité, Technology a indiqué avoir repéré plus de 344 applications concernées.

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIA Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Des centaines d’applications infectées par un malware sur l’App Store
[Made in océan Indien] La publicité digitale prend-elle le pas sur les formats «traditionnels»?
Mark Zuckerberg estime que la réalité virtuelle permettra de construire «un avenir extraordinaire d’ici 5 à 10 ans»
FinTech : pourquoi JPMorgan s’empare de la startup britannique Nutmeg
La FinTech britannique TransferWise prévoit d’entrer en Bourse sans lever de fonds
La startup française Hopium dévoile son prototype de berline à hydrogène
uber
Pourquoi une plainte visant Uber a été déposée devant la Cnil?