A la uneDistributionEuropeLa PosteStart Me UpStart'inPostStartupTech

Alkemics a dû convaincre les grandes entreprises d’ouvrir leurs systèmes IT

Frenchweb vous propose de découvrir une série de portraits de jeunes entreprises innovantes des secteurs du commerce, de la sécurité numérique et des objets connectés. Cette semaine, Alkemics, le spécialiste de l’analyse des données pour les marques et distributeurs avec Antoine Durieux, CEO et fondateur.

Frenchweb : Pourriez-vous nous présenter Alkemics ?

Antoine Durieux, CEO et fondateur : Alkemics est une start-up française créée en 2011 spécialisée dans la gestion et l’analyse de données de grande consommation. Nous proposons aux marques et distributeurs une plateforme collaborative de gestion de données permettant d’adapter leurs activités au comportement omni-canal des consommateurs.

La particularité de notre plateforme ? En son sein réside un moteur d’intelligence artificiel que nous avons développé et qui est capable de comprendre les liens et les interactions entre produits. Cette intelligence permet ainsi de façon transparente de faire communiquer différentes solutions (outils qualité, marketing, ventes, etc.) en reconnaissant un produit sur la base de n’importe quel attribut, mais également de résoudre ce qu’on appelle la problématique de chaînage: c’est à dire la capacité à comprendre que deux produits sont identiques pour le consommateur malgré le changement d’un attribut : codes barres, packaging,…

Le service phare que nous proposons est Product Stream, une solution dédiée au marketing et e-commerce omni-canal. Il permet aux marques et distributeurs de proposer une expérience consommateur riche et intelligente en simplifiant la centralisation, le partage et la diffusion des contenus produit (description, informations du packaging, photos, vidéos, avis consommateurs, etc.).

En mars dernier, vous leviez 5 millions d’euros auprès d’Index Ventures et Partech Ventures, qu’est-ce que cela a changé pour vous ?

Tout d’abord cette levée de fonds est venue confirmer que nous prenions avec Product Stream la bonne direction. Elle nous a permis d’accélérer le développement de nouvelles fonctionnalités et de notre mise sur le marché. Ainsi 9 mois seulement après son lancement, Product Stream était utilisé par plus de 1300 marques dont des marques de grands industriels tels qu’Unilever, et d’autres marques de produits de grandes consommation… et est compatible avec de nombreux distributeurs.

Nous nous apprêtons maintenant à élargir notre présence en Europe, en commençant par l’Espagne, l’Allemagne, et le Royaume-Uni qui sont des marchés importants et similaires au nôtre.

Quelles difficultés avez-vous pu rencontrer dans votre aventure start-up ?

Notre projet prend tout son sens dans la collaboration entre marques et distributeurs. Il s’est très tôt confronté à la réticence des grandes entreprises à connecter une jeune start-up à des systèmes IT au coeur de leur activité. Trouver le bon contact, la bonne approche et la mise en forme d’un produit en adéquation avec les besoins du marché a été un long chemin. Si nous étions très orientés autour de la technologie à nos débuts, ces échanges et la co-construction avec nos clients, nous permettent aujourd’hui d’adopter une démarche plus métier.

De quoi êtes-vous le plus fier aujourd’hui ?

Au-delà d’une technologie nous avons su répondre à un vrai besoin des marques et des distributeurs. Il leur manquait une solution simple et collaborative pour mieux collaborer. Une proposition qui nous a permis de travailler en quelques mois avec plus de 650 industriels (1 300 marques), dont 18 des 20 plus grands industriels sur le marché français, et de grands groupes de distribution comme Auchan, un de nos partenaires de longue date.

Si vous aviez un conseil à donner à un porteur de projet, que diriez-vous ?

C’est sans doute de ne jamais cesser d’écouter, d’être curieux. Il faut aussi être un véritable explorateur des différentes facettes de l’idée que vous développez. L’histoire d’Alkemics est marquée par la sérendipité. C’est souvent des explorations insolites, menées suite à une idée client ou des rencontres inattendues, qui nous ont conduit où nous en sommes aujourd’hui.

[tabs]

[tab title= »Alkemics : les données clés »]

Siège social : Paris

Date de création : 2011

Fondateurs : Antoine Durieux, Antoine Perrin et  Benoit Portoleau-Balloy

Levée de fonds : 5 millions d’euros auprès d’Index Ventures et Partech Ventures.

Effectifs : 38 salariés

[/tab]

[/tabs]

[tabs]

[tab title= »L’avis de Hugues Hansen, DG de Start’inPost »]

Capture d’écran 2015-05-11 à 12.17.25« En choisissant de rendre l’industrie de la grande consommation plus intelligente grâce à une meilleure analyse et connaissance des consommateurs, Alkemics s’est lancé un défi de taille : convaincre les grandes marques et les enseignes de distribution, des « mastodontes » au sein desquels l’IT est un sujet hyper-sensible. En effet, le sujet de la transformation numérique est souvent du ressort des départements informatiques alors que la technologie est au cœur des opportunités Métier. Il faut donc réussir à séduire. Séduire les directions marketing avec une présentation claire et efficace des bénéfices produit. Et c’est ce qu’Alkemics a réussi à faire en très peu de temps, en convaincant plus de 1 300 marques.
Pour se développer sur un marché avec de fortes barrières à l’entrée, il est indispensable, en plus d’une démarche commerciale structurée permettant de co-construire l’offre avec ses clients, d’avoir une brique technologique forte comme celle d’Alkemics – 80% de l’équipe sont des ingénieurs ! – qui permette à la start-up de se différencier et de capter alors l’attention de grands groupes, tels que les « géants » de la distribution. »

 

[/tab]

[/tabs]

[tabs]

[tab title= »Start’inPost en bref »]

 

Start-inPost-logo

Start’inPost est un programme d’accompagnement pour start-up. Il se déroule de manière intensive sur un an et a pour objectifs à la fois de raccourcir le « time to market » et de mettre la start-up dans les meilleures conditions pour développer son activité ou son projet.

Pour contacter Start’inPost, rendez-vous sur Twitter : @startinpost

Plus d’informations à propos de Start’inPost :
Contact : Start’inPost
Site Web : startinpost.com

[/tab]

[/tabs]

[Contenu réalisé en partenariat avec Start’inPost, accélérateur du Groupe La Poste]

FrenchWeb

Pour contacter la FrenchWeb, cliquez ici / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Close
Share This