ActualitéDesign

[Design] Ten by Fotolia: « The Future Shangri-La » par Kim Mi-Kyung et Kenichiro Tomiyasu

Le concours « TEN by Fotolia » met en avant des artistes du monde entier.

Ce mois-ci, le cinquième binôme et dernier de cette saison 3 est constitué de deux artistes internationaux : la photographe coréenne Mi-Kyung Kim s’est associée au designer japonais Kenichiro Tomiyasu.

Après Christophe Huet et Mikel Muruzabal, TEN fait une parenthèse enchantée vers « The Future Shangri-La » où l’art du détail est à l’honneur.

Télécharger
Le travail de ce cinquième binôme d’artistes de la saison 3 de TEN « Energy of Life » est disponible ici au format PSD avec l’ensemble des calques, filtres, réglages et ressources utilisés pendant 24 heures.

« The Future Shangri-La » est inspiré du concept d’utopie vu d’après l’imaginaire asiatique, similaire aux représentations occidentales du Jardin d’Eden.

Ils ont pris le parti de mêler leur culture, leurs techniques, leurs styles mais aussi leurs goûts : la « nature » pour la photographe coréenne, et le « surnaturel » pour le designer japonais, mais les deux artistes, ont en commun de savoir manier avec subtilité l’art du détail: « nous arrivions, en tant qu’artistes, à nous comprendre sans avoir à échanger la moindre parole ».


Kim Mi-Kyung est une photographe coréenne indépendante. Elle se dit «curieuse» et «positive». Concernant son travail, elle confie: « J’ai toujours l’espoir que de nombreuses personnes se sentiront à la fois détendues et enthousiastes en regardant mon travail». Elle s’inspire notamment de la région dans laquelle elle a grandi en Corée, l’île de Jeju . «Elle possède un cadre naturel qui est, pour moi, une grande source d’inspiration et d’incitation à la création» confie l’artiste (…) Je suis tombé à la mer près de chez moi, ce qui explique peut-être que l’eau soit présente dans presque toutes mes œuvres. Je suppose que c’est pour moi une façon d’essayer de reprendre le dessus.

Elle a travaillé pour le projet TEN de Fotolia: «Je suis une artiste traditionnelle, j’ai donc été très intéressée par tout ce qu’il est possible de faire avec toutes les diverses techniques numériques avec les dix autres artistes. Ça a été un nouveau défi pour moi. J’ai également rejoint le projet TEN car il s’agit d’un programme éducatif destiné aux étudiants, et j’espère toujours que mon travail puisse être utile aux étudiants».


Kenichiro Tomiyasu est un designer indépendant japonais, il a notamment travaillé pour différents médias, dans les jeux vidéo, le cinéma, la publicité, la télévision. Il a ouvert le studio Tomiyasu en 2007 puis fondée la structure INEI Inc.

Le Studio est spécialisé en art conceptuel et en matte painting, pour des contenus générés par ordinateur pour des films ou des jeux vidéo – avec des références comme Final Fantasy XI, Metal Gear Rising: Revengeance ou encore Resident Evil: Damnation.

Il a rejoint le projet TEN car il avait «envie de me stimuler en faisant quelque chose de foncièrement différent».

Découvrez la vidéo making-off de cette rencontre et les coulisses de la création :

[PUBLI-REDACTIONNEL]

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Share This