ActualitéBusinessFinTech

Deux banques françaises parmi les bons élèves de la transformation digitale

Près de 3 milliards de personnes utiliseront leurs mobiles, tablettes, ordinateurs ou montres connectées pour accéder à leurs services bancaires en 2021, selon les résultats d'une récente étude réalisée par Juniper Research, une société d'études britannique. Cela représente une hausse de 53% en l'espace de 5 ans.

Comment les banques anticipent-elles ce changement dans les comportements de leurs clients? Où en sont-elles dans leur adoption des outils digitaux? C'est la question que s'est posé l'institut de recherche dans un second rapport intitulé «Futureproofing Digital Banking 2017».  

Pour évaluer le degré d'adoption du digital des principales banques mondiales les auteurs du rapport ont évalué 21 établissements sur la base de différents critères. Ils ont ainsi analysé leur rentabilité, leur offre en matière de services digitaux, leurs investissements dans le digital, leur capacité à innover et à proposer des services personnalisés. 

Bank of America et BBVA en tête

Il en ressort que les institutions bancaires étudiées sont majoritairement en phase de «maturité», c'est-à-dire à l'avant-dernière étape d'une transformation totale de leur activité. L'étude souligne notamment l'avance de Bank of America, à la fois en termes d'agilité et d'aptitude au digital (la «digital readiness»), ainsi que celle de l'Espagnole BBVA, moins agile mais tout aussi apte à se transformer. La Royal Bank of Scotland, qui a récemment décidé d'utiliser l'intelligence artificielle dans ses recrutements, se démarque également. 

[tabs] [tab title= « Les banques matures en matière de digital »]

  • Bank of America
  • BBVA
  • RBS
  • JP Morgan Chase
  • HSBC
  • Banco Santander
  • Wells Fargo
  • UniCredit
  • Citi
  • Barclays
  • Société Générale
  • BNP Paribas

 

[/tab] [/tabs]

Les deux banques françaises analysées dans le cadre de l'étude, BNP Paribas et la Société Générale, figurent également parmi les banques matures en matière de digital. Elles sont cependant moins avancées dans leur transformation que les banques en tête de peloton, notamment en raison d'un score d'aptitude au digital plus faible. 

A noter, la Deutsche Bank semble être l'institution la moins agile du panorama, tandis que la United Bank of Africa est la moins bien notée en matière d'aptitude. 

juniper-research-digitalproofing-banks-2017-1

Cliquer sur l'image pour agrandir. 

 

Lire aussi : BNP Paribas et Smart Angels vont tester le crowdfunding en mode blockchain

 

Crédit photo: Adobe Stock, la place de marché de contenus créatifs
Tags

Claire Spohr

Chargée d'études au sein de la rédaction.

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This