ActualitéBusinessEuropeTech

Devoxx France veut changer le regard des entreprises sur les développeurs

Aborder le rôle des développeurs au-delà de l'angle technique, c’est l’objectif de Devoxx France, organisé par Quantixx. Considéré comme un événement majeur par la communauté des développeurs, il a rassemblé 3 000 participants quotidiens pendant trois jours, du 5 au 7 avril, au Palais des Congrès de la Porte Maillot, à Paris. Voyages-sncf.com, Criteo ou encore GitHub sont venus aborder les enjeux des langages Java, HTML5 et Android.

Pour sa sixième édition, Devoxx France a souhaité cette année mettre l’accent sur l’intelligence artificielle. Dans ce cadre, Laurent Bloch, chercheur en cyberstratégie et membre de l'Institut de l'Iconomie, et Laurent Victorino, développeur de jeux-vidéo chez Monkey Moon, étaient invités à livrer leur expertise lors de conférences pour évoquer notamment la révolution cyberindustrielle et la place de l’intelligence artificielle dans les jeux-vidéo.

Au-delà d’unir la communauté pendant trois jours pour aborder les enjeux et les défis des développeurs, Devoxx France a surtout vocation à défendre leur place au sein des entreprises pour augmenter leur reconnaissance. «Le vent tourne. Les développeurs s’élèvent maintenant tout en gardant leur métier de développeur, ce qui n’était pas le cas il y a dix ans. On leur demandait de devenir des managers, on ne leur demande plus ça», explique Antonio Goncalves, co-organisateur de Devoxx France. Une position qui trouve un écho chez Alain Helaili, Sales Engineer chez GitHub : «Remettre le développeur sur le devant de la scène est quelque chose de très important.»

Lire aussi : GitHub croit au nouveau règne des développeurs

Maxence Fabrion

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA
Bouton retour en haut de la page
Devoxx France veut changer le regard des entreprises sur les développeurs
carrefour
La Cnil condamne Carrefour à une amende de 3 millions d’euros pour manquements au RGPD
Télétravail: quelles sont les principales mesures validées par la majorité des partenaires sociaux?
Comment le service de location de voitures Carlili veut s’étendre en France
General Electric s’apprête à supprimer près de 300 postes en France
Unacademy
EdTech: Unacademy lève de nouveaux fonds pour atteindre une valorisation de 2 milliards de dollars
Blast, un programme soutenu par Starburst qui veut faire exploser les startups françaises du spatial