ActualitéAsieAsieBusinessTechTransport

Didi Chuxing, 5,5 milliards de dollars pour venir bousculer Uber dans le monde entier

  • Didi Chuxing veut profiter des déboires d'Uber pour s'imposer à l'échelle internationale.
     
  • Cet investissement doit également permettre à l'entreprise chinoise d'accélérer sur le marché de la voiture autonome.
     
  • Cette opération permet à la société de voir sa valorisation dépasser les 50 milliards de dollars.

 

Le montant

Didi Chuxing nourrit des ambitions de plus en plus fortes à l’international. Dans ce sens, la société chinoise, qui développe un service de réservation de taxis et de VTC en Chine, vient de boucler un tour de table de 5,5 milliards de dollars. Selon des sources proches de l’entreprise citées par TechCrunch, SoftBank, China Merchants Bank, Bank of Communications et Silver Lake Kraftwerk ont participé à l’opération. En revanche, Apple, qui avait investi 1 milliard de dollars dans Didi Chuxing en mai 2016, n’a pas été mentionné. Cette opération permet à la société de voir sa valorisation dépasser les 50 milliards de dollars, d’après les sources du média américain. A titre de comparaison, Uber est valorisée 62,5 milliards de dollars. 

Le marché

Fondée en 2012 par Cheng Wei, Didi Chuxing domine le marché chinois. L’été 2016, la société avait décroché un succès retentissant en poussant Uber à abandonner ses projets en Chine. Malgré sa large domination dans l’Empire du Milieu, Didi Chuxing voit tout de même émerger des acteurs sur son secteur d’activité. Ainsi, Ucar, qui a levé 1 milliard de dollars début mars, ou Yidao Yongche, qui a développé une application proche du modèle d’Uber et détenue par le groupe chinois LeEco, se positionnent comme des alternatives au géant chinois. 

Confrontée à des réglementations de plus en plus strictes en Chine, limitant le nombre de voitures de particuliers et de conducteurs que Didi Chuxing exploite, la société cherchait à lever des fonds pour accélérer sur le marché de la voiture autonome. Dans cette optique, l’entreprise chinoise a d’ailleurs ouvert début mars un laboratoire de recherche à Mountain View pour travailler sur les systèmes de conduite intelligents, la sécurité des transports à partir de l’intelligence artificielle et la conduite autonome. 

Les objectifs

Ce nouvel investissement doit permettre à Didi Chuxing de s’étendre à l’international. En effet, la société chinoise dispose d’une fenêtre de tir pour devenir un acteur mondial dans la mesure où Uber est actuellement engluée dans les polémiques. Face aux déboires de la firme de Travis Kalanick, les concurrents tentent de profiter de la situation pour gonfler leurs parts de marché. C’est notamment le cas de Lyft, principal rival d’Uber aux États-Unis, qui a levé 500 millions de dollars au début du mois.

[tabs]

[tab title= « Didi Chuxing : les données clés »]

Fondateur : Cheng Wei

Création : 2012

Siège social : Pékin

Activité : service de réservation de taxis et de VTC

Financement : 5,5 milliards de dollars en avril 2017

[/tab]

[/tabs]

Lire aussi :

Tags
Microsoft Experiences les 3 et 4 octobre 2017

Maxence Fabrion

Journaliste chez Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This