ActualitéActualité Start Me UpHR Tech

DogFinance se transforme en réseau social spécialisé en finance

Créé en 2010, la promesse de Dogfinance est d’être le lieu de rencontre des professionnels de la finance. Construit sur le modèle d’un jobboard, Dogfinance s’apprête à annoncer sa nouvelle version, l’occasion de faire le point avec Sébastien Guichard, son co fondateur:

FW: Le recrutement en ligne a complètement changé en quelques années, comment s’inscrit Dogfinance dans cette dynamique?

Sébastien Guichard: Effectivement, les méthodes de recrutement ont fortement évolué. Avant, les traditionnels « Jobboards » étaient rois. Maintenant, les budgets de recrutement des entreprises sont transférés de plus en plus vers les réseaux sociaux. C’est logique puisque la part de la population qui utilise ces types de support ne cesse d’augmenter, les premiers utilisateurs qui avaient 20 ans à l’époque ont aujourd’hui la trentaine.

Dogfinance.com a donc décidé de prendre le virage, et de devenir un véritable réseau social professionnel, tout en gardant son axe principal : le recrutement. Sur le site, tout est fait pour que l’aspect social soit présent et permette aux membres d’échanger, de discuter, de développer leur compétence et leur réseau dans la finance, pour trouver une opportunité, mais pas seulement. La construction de son réseau prend du temps, et s’en préoccuper quand on est étudiant ou déjà en poste dans une entreprise est primordial.

FW: Quels sont les éléments clefs pour un recruteur qui aujourd’hui utilise vos services ?

Sébastien Guichard: Le recruteur n’est pas dépaysé car nous avons gardé entre autre les solutions de recrutement traditionnels, comme les annonces d’emploi ou la « Profilthèque » (permettant de rechercher leur futur talent parmi nos 116 000 membres inscrits à ce jour, et télécharger leur CV). Nous avons bien sûr mis au point des nouvelles solutions en lien avec l’aspect social, comme par exemple la « Page Entreprise », permettant aux entreprise d’avoir un espace dédié sur Dogfinance, où les membres peuvent la suivre et être au courant de toute leur activité : Articles, Evénements, Vidéos, Opportunités,… Ou encore la « Rencontre Live », chat en ligne programmé à l’avance et fortement communiqué, où les recruteurs interviennent auprès des participants afin de répondre à leurs questions et les inciter à s’informer sur leur entreprise.

FW: Dogfinance existe depuis bientôt 4 ans, quelles ont été les grandes étapes de votre développement?

Sébastien Guichard: Nous avons débuté notre histoire avec 28 000 euros de capital. Aujourd’hui, nous avons levé près de 500 000 euros, en grande partie pour le développement de notre site et le recrutement de nos équipes. Les grandes étapes ont été présentes à chaque levée de fonds que nous avons finalisée, lors de la signature des premiers contrats avec les grands groupes bancaires et financiers, et lorsque nous avons atteint la barre des 100 000 membres. Mais la plus grande étape de Dogfinance est certainement le lancement de notre nouvelle version dont nous vous parlons aujourd’hui. Il s’agit d’une réelle étape, car nous avons pris le pari de l’aspect social, de la modernité, de l’ergonomie… Nous aurions très bien pu rester sur notre ancienne version qui marchait côté membres et côté recruteurs, mais nous avons une bien plus grande ambition pour Dogfinance !

Richard Menneveux

CEO & Editor in Chief@Decode Media / Pour me contacter: richard@decode.media / Pour communiquer sur FrenchWeb, devenez partenaire, cliquez ici.

36 commentaires

Bouton retour en haut de la page
DogFinance se transforme en réseau social spécialisé en finance
carrefour
La Cnil condamne Carrefour à une amende de 3 millions d’euros pour manquements au RGPD
Télétravail: quelles sont les principales mesures validées par la majorité des partenaires sociaux?
Comment le service de location de voitures Carlili veut s’étendre en France
General Electric s’apprête à supprimer près de 300 postes en France
Unacademy
EdTech: Unacademy lève de nouveaux fonds pour atteindre une valorisation de 2 milliards de dollars
Blast, un programme soutenu par Starburst qui veut faire exploser les startups françaises du spatial