ActualitéData RoomRetail & eCommerce

Drive-to-store: eBay étend son service de click-and-collect aux anglais

eBay étend sa stratégie click-and-collect en Grande-Bretagne: la marketplace américaine vient de passer un accord avec le distributeur Argos pour étendre ce service, en phase de test depuis septembre dernier. Il s’agit de proposer aux clients d’eBay de retirer leurs achats dans des points de vente physiques du réseau partenaire Argos. Si le dispositif a déjà été testé dans une cinquantaine de magasins Argos, il va désormais être étendu à 650 points de vente à travers toute la Grande-Bretagne.

Argos est un retailer qui opère essentiellement en Grande-Bretagne et en Irlande, avec un réseau de plus de 700 points de vente physiques, qui comptabilise 340 millions de visiteurs en ligne par an. D’ici à la fin de l’année, près de 65 000 vendeurs sur eBay devraient proposer de retirer les achats dans des points de vente de l’enseigne.

Amazon a de son côté déjà mis en place ce genre de service en Grande-Bretagne. Le principe de retirer ses achats effectués en ligne dans un magasin physique n’est pas une révolution en soi, il s’inscrit dans une tendance de fond: le drive-to-store, dont le click-and-collect est l’une des options.

Pour en savoir plus, lire le dossier consacré au drive-to-store publié début juin:  Où en est-on du Drive-to-store ?

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Drive-to-store: eBay étend son service de click-and-collect aux anglais
Live shopping: qui est Whatnot, la nouvelle licorne californienne financée par Google, a16z et Y Combinator?
Données personnelles: la Cnil s’attend à deux fois plus de cas de violation en 2021
Mobilité : Sharelock lève 4 millions d’euros auprès de Breega
Investissement locatif: la PropTech lilloise Brik lève 1,5 million d’euros
Marketing : ADLPerformance met la main sur la startup Reech pour investir le marché de l’influence
discord
Discord lève 500 millions de dollars et double sa valorisation