ActualitéBusinessStartupTech

Drone Racing League lève 20 millions de dollars pour diffuser son championnat de drones dans le monde entier

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici
  • Drone Racing League a créé un championnat du monde professionnel de drones.
  • Selon Nicholas Horbaczewski, fondateur de la société, près de 75 millions de personnes ont regardé des courses de la ligue, en ligne ou à la télévision, en 2016.
  • La nouvelle saison de la compétition débutera le 20 juin et sera diffusée dans plus de 75 pays à travers le monde, contre 40 l’an passé.

Le montant

La start-up américaine Drone Racing League, qui organise des courses de drones professionnelles, a bouclé un tour de table de 20 millions de dollars en série B mené par le groupe britannique Sky, Lux Capital et Liberty Media Corporation, propriétaire de la Formule 1. L’assureur allemand Allianz, qui est le sponsor principal de Drone Racing League, et World Wrestling Entertainment, la ligue de catch professionnelle américaine, ont également participé à l’opération.

Le marché

Fondée en 2015 par Nicholas Horbaczewski, Drone Racing League a créé un championnat du monde professionnel de drones. Pour rendre les courses attrayantes, la jeune pousse new-yorkaise a développé ses propres drones standardisés ainsi que sa propre technologie de radiocommande et des parcours d’obstacles spectaculaires. Quant aux 16 pilotes participant à la compétition, ils contrôlent leur drone à l’aide d’un casque de réalité virtuelle qui leur donne l’impression d’être dans le cockpit de l’engin pour une vue optimale. Pour attirer les téléspectateurs, l’entreprise a misé sur des tubes fluorescents pour baliser le parcours.

La nouvelle saison de la compétition débutera le 20 juin et sera diffusée sur la chaîne sportive américaine ESPN, sur les chaînes britanniques Sky Sports, sur DisneyXD et sur d’autres réseaux qui assureront la diffusion des courses dans plus de 75 pays à travers le monde, contre 40 l’an passé. Selon Nicholas Horbaczewski, fondateur de la Drone Racing League, près de 75 millions de personnes ont regardé des courses de la ligue, en ligne ou à la télévision, en 2016.

Les courses de la Drone Racing League ne sont pas diffusées en direct pour des raisons stratégiques. En effet, en diffusant des courses à une date et des heures ultérieures, la société peut s’assurer que ses contenus soient diffusés au meilleur moment, tout en s’affranchissant des contraintes liées aux fuseaux horaires différents. En outre, la ligue peut programmer les courses de manière à ne pas se faire écraser par un événement sportif plus vaste diffusé sur l’une de ses chaînes partenaires, à l’image d’ESPN et de Sky.

Les objectifs 

Avec ce nouvel investissement, Drone Racing League prévoit d’élargir son audience au niveau mondial. Pour cela, l’entreprise devrait collaborer avec Liberty Media Corporation dans la mesure où la Drone Racing League et la Formule 1 possèdent des modèles commerciaux similaires. Cette année, la start-up organisera pour la première fois des étapes du championnat du monde, en Allemagne et en Angleterre.

Drone Racing League : les données clés

Fondateur : Nicholas Horbaczewski
Date de création : 2015
Siège : New York
Activité : organisation de courses de drones professionnelles
Financement : 20 millions de dollars en juin 2017

Bouton retour en haut de la page
Drone Racing League lève 20 millions de dollars pour diffuser son championnat de drones dans le monde entier
[Reportage] Coliving : dans les coulisses de La Casa
Zendesk Forum Paris : L’art de réinventer la relation client
Collect, la nouvelle startup BtoB d’Alex Delivet pour vous aider dans la gestion de documents
Comment Rosaly veut démocratiser l’acompte sur salaire en France
[Silicon Carne] AgTech : le futur de la food
[Série F] Contentsquare lève 600 millions de dollars et double sa valorisation à 5,6 milliards

Votre logiciel antipub bloque votre accès à FrenchWeb.fr


Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.


Votre adblocker empêche d'afficher correctement votre media FrenchWeb. Pour y accèder, nous vous recommandons de nous ajouter à votre liste de sites autorisés.


Merci et bon surf!


Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media