ActualitéAfriqueBusinessRetail & eCommerce

E-commerce: comment DHL fait pression sur Jumia en Afrique

Le spécialiste allemand du transport et de la logistique DHL étend sa plateforme de e-commerce mobile DHL Africa eShop à neuf nouveaux pays africains. Lancé en avril 2019, DHL Africa eShop a pour ambition de faciliter les achats en ligne de la population africain. La plateforme met pour cela à sa disposition des marques américaines et britanniques. Disponible dans onze pays à son lancement (Afrique du Sud, Nigeria, Kenya, Île Maurice, Ghana, Sénégal, Rwanda, Malawi, Botswana, Sierra Leone et Ouganda), DHL Africa eShop s’emploie désormais à conquérir de nouveaux marchés clés. Avec pour ambition de devenir la plateforme e-commerce la plus importante du continent. 

Le groupe allemand possède pour cela plusieurs atouts. L’entreprise a revu son modèle économique centré sur une cible BtoB en se lançant dans le e-commerce, pivotant ainsi vers un modèle BtoC. Son service de livraison, DHL Express, a l’avantage de comprendre les transports maritimes et se révèle indispensable pour maintenir l’efficacité de sa plateforme en ligne. Il lui permet de faire payer à moindre coût la livraison à ses clients. En effet, la plupart des biens transitants sur la plateforme sont livrés grâce à DHL Express. 

La concurrence de Jumia 

L’entreprise allemande peut également s’appuyer sur son partenariat avec Link Commerce, la marque blanche de MallforAfrica.com spécialisée dans le e-commerce. Link Commerce lui apporte l’expérience nécéssaire et un système de paiement et de livraison adéquat pour le marché africain. 

Les géants du e-commerce Alibaba ou Amazon ne sont pas encore bien implantés en Afrique. Mais DHL doit faire face à la concurrence de l’entreprise nigériane Jumia. Fondé en 2012, le succès de Jumia est tel qu’il est souvent qualifié d’«Amazon Africain ». L’entreprise qui revendique 4 millions d’utilisateurs actifs et 81 000 de vendeurs a fait son entrée en Bourse en avril. Présent dans 14 pays africains, Jumia pourrait cependant perdre son avance sur DHL, qui s’étend désormais à 20 pays africains.

Tags

Assiya Berrima

Journaliste chez FW - DECODE MEDIA Pour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media
E-commerce: comment DHL fait pression sur Jumia en Afrique
FoodTech: quand des anciens d’Uber deviennent des rivaux de Travis Kalanick
IA : Enlitic lève 25 millions de dollars pour détecter plus rapidement les cancers
Ximalaya, le spécialiste chinois des podcasts qui pourrait peser 3,5 milliards de dollars
Entre Netflix et Disney, la bataille du streaming se jouera en Asie dès 2020
La valorisation de DoorDash atteint 13 milliards de dollars après une extension de sa série G
Comment la startup School Tech souhaite digitaliser les écoles supérieures
Copy link