Retail & eCommerce

[e-commerce] Les news à ne pas rater : vente-privée lance une app spéciale point de vente, Ikea mise sur le Drive, M6 fait le pari de l’optique…

sac_papier1

Alors que le gouvernement cherche à encadrer l’essor des drives – qui permettent de récupérer rapidement en magasin une commande initialement effectuée sur internet – dans le secteur alimentaire, Ikea a lancé l’ouverture d’un drive à Montpellier sur son segment « meuble ».

Moyennant des frais de 25 euros pour la préparation de la commande (alors qu’ils sont souvent offerts en grande distribution), les clients de l’enseigne peuvent donc acheter 5 000 produits depuis le 14 octobre via cette solution de « click and collect » .

Montpellier est bien évidemment une ville « test » puisque le géant suédois souhaite par la suite étendre cette formule à l’ensemble des magasins présents sur le territoire.

En France toujours, le groupe Auchan teste lui aussi des opérations de click and collect sur une dizaine de ses magasins physiques.

vente-privee

L’enseigne vente-privée a lancé ce jeudi une application mobile spécialement dédiée aux magasins physiques. Baptisée Le Pass, elle permet aux commerçants de communiquer directement sur leurs offres disponibles en boutiques lorsque les consommateurs l’ayant installé sur leurs mobiles se trouvent dans un rayon géographique proche.

Le Pass agrégera différents services : cartes de fidélités, portefeuille, bons plans…. Ces derniers gagneront des points à chaque fois qu’ils se déplacerons dans un point de vente leur permettant par la suite d’accéder à des cadeaux.

La société de Jacques-Antoine Granjon compte sur ses 13 millions de membres en France pour imposer sa nouvelle application qui recense pas moins de 900 000 commerces selon elle.

Ce service n’est pas sans rappeler celui de Foursquare qui a récemment ouvert sa plateforme à destination des petites entreprises et pour laquelle « les utilisateurs voient une annonce lorsqu’ils sont [à proximité de] votre entreprise, et celle-ci les dirige vers votre magasin » selon l’un des Directeurs du réseau social.

happyview

Le groupe M6, déjà propriétaire de Mister Good Deal ou encore de MonAlbumPhoto.fr, renforce sa présence dans le commerce en ligne et acquiert cette semaine Luxview qui édite Happyview, pour les lunettes, et Malentille.com, vendeur de lentilles de vue en ligne.

« L’adossement au Groupe M6 permettra à cette jeune société d’accélérer sa croissance sur ce créneau porteur » selon le communiqué.

Avec des prix débutants à 39 euros, Happyview vendrait entre 80 à 100 lunettes par jour selon Le Figaro.

Au delà de ses activités audiovisuelles, Nicolas de Tavernost, le président du Directoire du groupe M6, rappelle qu’ « à peu près 40% du chiffre d’affaires a ainsi résulté de ses bonnes performances dans les activités de diversification, notamment le web » sur le site internet de l’entreprise.

 

ebay

Le site de e-commerce américain a réalisé un chiffre d’affaires de 3,9 milliards de dollars pour un bénéfice de 689 millions de dollars au troisième trimestre, soit un peu plus de 14% par rapport à l’année précédente sur la même période.

Mais avec 53 cents par titre, le bénéfice par action déçoit les investisseurs qui tablaient initialement sur 63 cents. Résultats : le titre a chuté en Bourse de 4% après clôture.

Le groupe a indiqué s’attendre à dégager entre 4,5 et 4,6 milliards de dollars de revenus pour le dernier trimestre de l’année.

 

alibaba

Le groupe de e-commerce chinois Alibaba pourrait lever entre 15 et 25 milliards de dollars lors de son introduction en bourse au New York Stock Exchange début 2014 ce qui porterait la valorisation du groupe à 110 milliards de dollars.

Yahoo, actionnaire à 24% d’Alibaba, ne devrait céder que 208 millions d’actions d’Alibaba lors de l’opération selon Marissa Meyer.

Pour rappel, Alibaba, créé en 1999 par Jack Ma, compte plus de 25 000 salariés et souhaite dépasser Walmart en 2016 en termes de volume de transactions alors qu’il avait déjà détrôné eBay et Amazon réunis en 2012 en termes de ventes [Lire notre décryptage : Comment le Chinois Alibaba s’américanise].

Rakuten et SoftBank : la bataille de deux géants du web japonais

Hiroshi-Mikitani-rakutenSoftBank possède des parts dans Yahoo! Japon, dans le Chinois Alibaba ou l’américain Gilt Groupe… De grands sites de e-commerce face auxquels Rakuten accélère sa politique d’acquisition avec Buy.com ou PriceMinister. Les deux groupes nippons se sont concurrencés frontalement sur le marché japonais la semaine dernière et cela devrait se poursuivre…
A lire sur FrenchWeb.

 

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

Tags

Olivier Harmant

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
[e-commerce] Les news à ne pas rater : vente-privée lance une app spéciale point de vente, Ikea mise sur le Drive, M6 fait le pari de l’optique…
5 millions d’euros pour les vitrines digitales d’Evermaps
Pour améliorer le commerce physique, Mytraffic lève 3 millions d’euros auprès de Kernel
254 millions de dollars pour la plateforme de vente de voitures d’occasion Vroom
Retail: Sequoia Capital mène une levée de 40 millions de dollars pour Dolls Kill
La startup Ankorstore lève 6 millions d’euros pour aider les petits commerçants à résister à Amazon
Revolut lance les prélèvements bancaires au Royaume-Uni
Copy link