ActualitéAsieBusinessInvestissementsLes levées de fondsRetail & eCommerceStartup

eCommerce B2B : Udaan, une licorne indienne qui veut se tailler la part du lion face à Amazon et Walmart

Avec plus d’un demi-milliard de personnes connectées à Internet, l’Inde constitue l’un des plus gros marchés e-commerce au monde. Le géant américain Walmart ne s’y est d’ailleurs pas trompé en 2018 en s’offrant Flipkart, leader indien du commerce en ligne, pour 16 milliards de dollars. Selon Morgan Stanley, le marché indien de l’e-commerce devrait peser 200 milliards de dollars au cours des dix prochaines années. 

Cependant, si le secteur est en plein essor en Inde, il ne représente encore que 3% de l’ensemble du marché du retail dans le pays. Dans ce contexte, Amazon et Walmart ont investi des milliards de dollars pour structurer un marché e-commerce B2B en Inde. Cependant, les deux géants américains doivent faire face à un régime protectionniste visant à préserver les commerces de proximité et à favoriser l’émergence de champions locaux. Et la start-up indienne Udaan compte bien être l’un d’entre eux.

Plus de 2 milliards de dollars de valorisation en moins de 3 ans 

Lancée il y a trois ans, la jeune pousse vient de lever 585 millions de dollars dans le cadre d’un tour de table en série D réalisé auprès du géant chinois Tencent, d’Altimeter, de Foodpath Ventures, de Hillhouse, de GGV Capital et de Citi Ventures. Les investisseurs historiques, Lightspeed Venture Partners, qui avait déjà soutenu l’entreprise indienne dans sa phase d’amorçage en 2016, ainsi que DST Global, ont également remis au pot dans le cadre de cette opération. Cette-ci porte à près de 870 millions de dollars le montant total levé par la licorne basée à Bangalore. Après ce nouveau tour de table, sa valorisation est désormais comprise entre 2,3 milliards et 2,7 milliards de dollars. 

Udaan développe une marketplace B2B qui connecte les petits retailers aux grossistes et aux commerçants. La société propose également une ligne de crédit destinée à fournir un fonds de roulement aux acheteurs et aux vendeurs sur sa plateforme pour aider les petites et micro-entreprises à mieux couvrir leurs dépenses et ainsi à financer plus facilement les investissements nécessaires à leur activité sur plusieurs années. A ce jour, Udaan rassemble plus de 3 millions de retailers et plus de 25 000 vendeurs de 900 villes en Inde. Des commerçants, des agriculteurs, des restaurants, des pharmaciens ou encore des marchands ambulants utilisent la marketplace. 

Pour optimiser son fonctionnement, Udaan a développé un réseau de chaîne d’approvisionnement (supply chain) à travers l’Inde pour répondre à plus de la moitié des commandes de la plateforme. Un réseau qui doit être étendu davantage dans le pays grâce à ce nouveau tour de table. Le financement doit également permettre de développer UdaanCapital, son entité dédiée à la ligne de crédit proposée aux petites entreprises. Dans le même registre, Google et WhatsApp (Facebook) ont déployé des outils pour améliorer la visibilité en ligne des petits commerçants.

Udaan : les données clés

Fondateurs : Amod Malviya, Sujeet Kumar et Vaibhav Gupta
Création : 2016
Siège social : Bangalore
Secteur : eCommerce
Activité : marketplace B2B
Concurrents : Amazon, Walmart…


Financement : 585 millions de dollars en série D en octobre 2019 auprès du géant chinois Tencent, d’Altimeter, de Foodpath Ventures, de Hillhouse, de GGV Capital, de Citi Ventures, de Lightspeed Venture Partners et de DST Global…

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIAPour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media
eCommerce B2B : Udaan, une licorne indienne qui veut se tailler la part du lion face à Amazon et Walmart
La Silicon Valley, tu passes ou tu t’en passes? 1/2
La startup R-Pur lève 2,5 millions d’euros pour ses masques anti-pollution
[PORTRAIT] Baptiste Robert, le hacker traqueur de failles à la renommée internationale
[Made in Switzerland] La Suisse à Slush 2019
Les offres d’emploi de la semaine
Huawei porte plainte contre sa mise à l’écart de subventions fédérales aux Etats-Unis
Copy link