ActualitéBusinessEuropeFonds d'investissementInvestissementsStartupTech

Eight Roads Ventures lance un fonds de 375 millions de dollars pour accompagner les scale-up

Après la vague des fonds dédiés aux start-up «early stage», les acteurs de la Tech européenne veulent passer à la vitesse supérieure en épaulant des jeunes pousses en forte croissance, qui ont démontré la solidité de leur modèle économique, et nourrissant de fortes ambitions à l’international. C’est à ces start-up «late stage», autrement dit des scale-up, que veut s’adresser la société de capital-risque Eight Roads Ventures avec son nouveau fonds européen doté de 375 millions de dollars.

Baptisé «Eight Roads Ventures Europe III», il prévoit d’investir dans une vingtaine de scale-up à fort potentiel en Europe ainsi qu’en Israël pour accélérer leur développement dans leur phase de croissance de 50 à 500 collaborateurs. La structure vise essentiellement les sociétés situées dans les secteurs du logiciel, du commerce en ligne, de la FinTech et de la santé connectée. Au sein des sociétés sélectionnées par l’équipe londonienne d’Eight Roads Ventures, le fonds injectera des tickets compris entre 10 et 30 millions de dollars.

Faire émerger «des géants dépassant le seuil des 10 milliards de valorisation» 

Avec une telle puissance de financement, Eight Roads Ventures ne veut pas de contenter de créer des licornes, si recherchées et admirées en Europe, pour désigner ces start-up qui ont intégré le club «prestigieux» des sociétés qui ont passé la barre du milliard de dollars de valorisation. La société de capital-risque veut aller bien au-delà. «Nous sommes convaincus qu’avec les ressources et l’expertise nécessaires, l’Europe peut donner naissance aux leaders technologiques de demain et produire des géants dépassant le seuil des 10 milliards de valorisation», indique Davor Hebel, Managing Partner chez Eight Roads Ventures.

Depuis le lancement de son premier fonds européen en 2010, Eight Roads Ventures a financé une vingtaine de scale-up, dont AppsFlyer, Compte-Nickel, Treatwell ou encore Wallapop. «Eight Roads Ventures a un mandat très clair, nous sommes entièrement dédié aux scale-up, et nous avons un portefeuille relativement concentré de participations – pas plus de 15 à 20 investissements par fonds, ce qui nous permet d’apporter une réelle valeur ajoutée aux entrepreneurs au-delà de l’argent. En France, comme dans le reste de l’Europe, nous voulons construire les leaders de demain», explique Lucile Cornet, vice-présidente d’Eight Roads Ventures. La société de capital-risque, filiale européenne du géant Fidelity, s’était distinguée dès 1999 en investissant dans Alibaba, qui est devenu le géant chinois du commerce en ligne que l’on connaît aujourd’hui. Plus récemment, la structure a également épaulé la plateforme Made.com, qui distribue des meubles en ligne, dans le cadre d’un tour de table de 45 millions d’euros.

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIA

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce contenu pourrait vous intéresser:

Close
Share This