ActualitéLes levées de fonds

Ekestrian lève 370 000 euros pour galoper aux Etats-Unis

Ekestrian.com, la plateforme qui met en relation éleveurs de chevaux de compétition et acheteurs, vient de clore sa première levée de fonds. La start-up basée dans le Val d’Oise a levé 370 000 euros. Ces fonds ont été réunis auprès du réseau parisien de business angels Investessor, du fond d’investissement Sibessor, ainsi que de business angels indépendants. L’objectif de la levée de fonds, également réalisée sur la plateforme de crowdfunding WeLikeStartup, était de 300 000 euros et s’élève finalement à 367 740 euros exactement. Cette levée de fonds va aider la société à élargir sa clientèle vers les Etats-Unis. Les deux fondatrices, Claire-Aline Quantin et Mathilde Deguilhem, se rendent le 19 janvier au Winter Equetrian Festival de Wellington en Floride, un très fort rassemblement de cavaliers.

Une société créée à HEC entrepreneurs

La start-up, créée à HEC entrepreneurs, avait été incubée en 2013 à l’Accélérateur. Ekestrian se positionnait alors dans un « marché français pas vraiment structuré », comme le soulignait Claire-Aline Quantin à Frenchweb. « Notre concurrent direct en Europe est l’entreprise allemande German Horse Center. Néanmoins, ils ne vendent pas les mêmes races de chevaux que nous », ajoutait-elle. La start-up française avait par la suite remporté les deuxièmes prix de la levée de fonds HEC en juin 2014 et du Grand Prix Business Angel de la création en octobre 2014. Ekestrian a récemment été choisi par les équipes de TF1 pour apparaitre dans les « Reportages entrepreneurs », à paraître en septembre 2015.

Lire aussi: 

>> La start-up du jour : Ekestrian, la marketplace qui rapproche acheteurs et éleveurs de chevaux

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

Tags

Camille Adaoust

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Ekestrian lève 370 000 euros pour galoper aux Etats-Unis
TikTok: pourquoi Donald Trump approuve un accord incluant Oracle et Walmart
Qui est Palantir, la société de traitement de données de masse qui entrera en Bourse à la fin du mois
GAFA: la Commission européenne prête à exclure les géants de la Tech du marché commun
Comment lancer sa marketplace de services
[DECODE Market] Est-ce le bon moment d’entrer en Bourse pour Airbnb, Palantir et Asana?
Le téléchargement de TikTok et WeChat interdit dès dimanche aux États-Unis
Copy link