ActualitéBusinessTech

En 2021, la Cnil sera plus attentive à la sécurité des données personnelles confiées aux entreprises

AFP

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

La Cnil, le gardien de la vie privée des Français, va consacrer une bonne partie de ses contrôles en 2021 à la sécurité technique des données personnelles confiées aux entreprises et institutions, alors que les annonces de fuites de données se multiplient. Les contrôles 2021 viseront ainsi notamment « le niveau de sécurité des sites web français les plus utilisés dans différents secteurs », a indiqué la Cnil mardi. « L’attention sera portée plus particulièrement sur les formulaires de recueils de données personnelles, l’utilisation du protocole HTTPS (qui sécurise la navigation sur les sites internet, NDLR) et la conformité des acteurs à la recommandation de la Cnil sur les mots de passe », a-t-elle ajouté.

Ciblage publicitaire et profilage des internautes

Un deuxième axe de contrôle visera la sécurité des données de santé, alors que le secteur se numérise de plus en plus. Ils viseront en particulier « la gestion des accès au dossier patient informatisé », « les plateformes de prise de rendez-vous médicaux en ligne », « la gestion des violations de données personnelles dans les établissements de soins », selon la Cnil. Le troisième et dernier axe de contrôle annoncé par la Cnil concerne le ciblage publicitaire et le profilage des internautes. La Cnil vérifiera notamment le respect des règles relatives au recueil du consentement des internautes pour la dépose de cookies et autres traceurs publicitaires. Ces règles découlent du Règlement européen sur la protection des données (RGPD) en 2018, que la Cnil est chargée de faire appliquer en France.

La Cnil a fixé le 1er octobre sa doctrine d’interprétation du RGPD en matière de cookies et de publicité ciblée. Elle a donné six mois aux entreprises – donc jusqu’au 1er avril prochain – pour s’y conformer. En 2020, la Cnil a réalisé 247 procédures formelles de contrôle dans les entreprises et institutions. La section cybercriminalité du parquet de Paris a ouvert la semaine dernière une enquête après la fuite sur internet d’informations médicales sensibles de près de 500 000 personnes en France. Les attaques d’entreprises au rançongiciels qui se sont multipliées depuis 2018 se doublent de plus en plus de vols de données et de chantage à leur publication.

Bouton retour en haut de la page
En 2021, la Cnil sera plus attentive à la sécurité des données personnelles confiées aux entreprises
[Nominations] Similarweb, Serena, Ogury, LinkCy… les nominations de la semaine
La FinTech britannique Checkout rachète le Français Ubble
[Série A] Staffing : Whoz lève 25 millions d’euros auprès de PSG Equity
HR Path lève 225 millions d’euros, dont la moitié en fonds propres
La Cnil presque débordée en 2021, « une année sans précédent »
[Série A] Blockchain : Arianee lève 20 millions d’euros auprès de Tiger Global
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Votre adblocker bloque votre acces a FrenchWeb.Fr



Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.

Les adblockers empechent votre acces a FrenchWeb. Pour y acceder, nous vous recommandons de nous ajouter a votre liste de sites autorisés.

Merci et bon surf!

Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media