ActualitéBusinessFoodTechInvestissementsLes levées de fonds

FoodTech: Rohlik lève 190 millions d’euros auprès de Partech pour conquérir l’Europe

Avec notre partenaire Junto, spécialiste de la performance média, découvrez l'actualité des levées de fonds

La livraison de courses alimentaires à domicile connaît un succès intarissable depuis que la pandémie de Covid-19 a réduit nos déplacements et contraint bon nombre de pays à fermer leurs restaurants. En Europe, un acteur encore inconnu en France veut rivaliser avec les géants du secteur. La startup Rohlik vient d’annoncer une levée de fonds de 190 millions d’euros en série B auprès de Partech, avec la participation d’Index Ventures, EBRD, J&T Bank, Quadrille Capital, R2G et de son investisseur historique Enern. Cette opération porte le financement de la startup tchèque à un total de 220 millions d’euros selon les données de Crunchbase. 

Lancé en 2014 par Tomáš Čupr et Marek Sacha, Rohlik développe un service de livraison de produits d’épicerie à domicile. Depuis sa plateforme, les utilisateurs peuvent faire leurs courses parmi les quelques 17 000 articles proposés et commander leurs produits chez de gros distributeurs ou chez des commerçants locaux (bouchers, boulangers, ou encore marchands de fruits) pour des produits plus frais. La startup, qui promet une livraison en moins de deux heures à domicile, revendique à ce jour plus de 750 000 clients. « Nous ne cherchons pas à livrer un petit panier très rapidement comme les autres acteurs du marché, mais à répondre aux besoins réels des familles en Europe », explique Tomáš Čupr.

«Surpasser les géants» ?

Basé en République tchèque, Rohlik exerce son activité en Hongrie depuis 2019 sous la marque Kifli.hu, et en Autriche sous la marque Gurkerl.at depuis 2020. La startup prévoit de se lancer en Allemagne cette année, ainsi qu’en Pologne et en Roumanie « dans un avenir proche ». « Rohlik est l’acteur le plus passionnant de l’industrie européenne de l’épicerie en ligne », commente Omri Benayoun, General Partner chez Partech. « L’expertise de Rohlik en matière d’exécution lui a valu la confiance des commerçants locaux et des acteurs mondiaux de la grande distribution, ce qui lui a permis de surpasser les géants de l’épicerie en termes de qualité et de prix ».

En Europe, qu’il s’agisse d’acteurs de la FoodTech comme le géant britannique Deliveroo ou d’acteurs plus traditionnels de la grande distribution à l’instar de Carrefour, tous se sont lancés dans la livraison de courses à domicile pour compléter leur offre et répondre aux nouvelles attentes des consommateurs. En France, de nouvelles startups entièrement dédiées à la livraison de produits d’épiceries voient le jour, comme Cajoo, qui vient de se lancer avec une levée de fonds de 6 millions d’euros. En proposant une offre complète, Rohlik ambitionne de séduire davantage de consommateurs que ses concurrents.

« L’équipe de Rohlik a travaillé sans relâche et sans faille pour créer l’une des entreprises alimentaires les plus passionnantes et à la croissance la plus rapide d’Europe », commente Jan Hammer, Partner chez Index Ventures. En effet, l’entreprise tchèque vient d’annoncer qu’elle clôturait l’exercice 2020 avec un chiffre d’affaires de 300 millions d’euros, soit une croissance annuelle de 101%.

Rohlik : les données clés

Fondateurs : Tomáš Čupr et Marek Sacha
Création : 2014
Siège social : Karlín, République tchèque
Secteur : FoodTech
Activité : livraison de produits d’épicerie à domicile 


Financement : 190 millions d’euros en série B auprès de Partech, avec la participation d’Index Ventures, EBRD, J&T Bank, Quadrille Capital, R2G et de son investisseur historique Enern.

Assiya Berrima

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA. Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Rohlik
FoodTech: Rohlik lève 190 millions d’euros auprès de Partech pour conquérir l’Europe
AgTech: Hectar dispensera des formations sur l’IA aux étudiants de l’école 42
Cloud gaming: Amazon étend Luna à tous les abonnés de Prime aux États-Unis
Smart Buildings: Vizcab lève 1,2 million d’euros auprès de la Banque des Territoires
FinTech : Upflow lève 15 millions de dollars après son passage chez Y Combinator
Memo Bank lève 13 millions d’euros auprès de Serena Capital pour séduire les PME européennes
Huawei mise 8 millions d’euros sur le moteur de recherche français Qwant