Actualité

[En bref] Alibaba veut investir 316 millions de dollars dans les start-up taïwanaises, IBM-Apple lancent 3 apps pour les professionnels…

alibabaLe géant chinois de l’e-commerce Alibaba veut investir dans les start-up taïwanaises. C’est ce qu’a indiqué la société au Wall Street Journal. Pour cela, le groupe, qui a levé plus de 20 milliards de dollars à Wall Street lors de son introduction en Bourse, prépare un fonds de 316 millions de dollars.

 

arubaHP a annoncé être parvenu à un accord définitif avec Aruba Networks en vue d’une acquisition pour 2,7 milliards de dollars. Basée à Sunnyvale, la société est spécialisée dans les solutions d’accès aux réseaux sans fil, et compte 1 800 employés pour un chiffre d’affaires de 729 million de dollars en 2014.

IBM-lilleAnnoncé en juillet, le partenariat entre IBM et Apple commence à prendre forme. IBM a annoncé à l’occasion du Mobile World Congress qui se tient à Barcelone le lancement de trois nouvelles applications pour iOS pour les professionnels de la banque et des services financiers, du transport aérien et de la distribution.

Plusieurs grandes entreprises ont déjà fait part de leur intérêt, dont Air Canada ou encore American Eagle Outfitters. Ces applications permettront notamment d’améliorer les interactions entre les voyageurs et le personnel des compagnies aériennes dans les aéroports, de fournir de recommandation de produits par les données pour les détaillants, ou encore de prioriser les tâches clients pour les services financiers.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
[En bref] Alibaba veut investir 316 millions de dollars dans les start-up taïwanaises, IBM-Apple lancent 3 apps pour les professionnels…
Trottinettes électriques: la startup allemande Tier voit sa valorisation s’envoler à 2 milliards de dollars
Industrie: la France mise 800 millions d’euros dans la robotique pour numériser les usines
Data center: le Québec, nouvel eldorado pour les géants de la Tech?
Submergé par une vague de révélations, Facebook est désormais pointé du doigt pour son rôle en Inde
FinTech : Klarna s’offre Inspirock pour séduire les voyageurs
French Tech : Thierry Petit quitte Showroomprivé