Actualité

[En bref] FinTech: Orange investit dans Afrimarket, Impression 3D : FabShop cherche à lever 1,2 million d’euros…

afrimarket-logoOrange a annoncé avoir investi dans Afrimarket, une start-up parisienne spécialisée dans le transfert d’argent. Le montant de la transaction n’a pas été communiqué. Ce nouvel investissement s’inscrit dans le cadre d’Orange Digital Ventures, le nouveau fonds d’amorçage de 20 millions d’euros lancé par le groupe

Fondée il y a moins de deux ans par Rania Belkahia, Jérémy Stoss et François Sevaistre, la société a développé une solution fonctionnant sur un modèle « cash-to-goods » : un utilisateur paye directement les biens auprès de commerçants partenaires présents sur place. FrenchWeb avait rencontré Rania Belkahia en 2013 à LeWeb pour présenter sa start-up :


fabshopSpécialisée dans l’impression 3D, la start-up française FabShop espère lever 1,2 million d’euros sur la plate-forme de financement participatif Anaxago. Le ticket d’entrée commence à 2 000 euros.

« Les fonds que nous recherchons vont nous servir à négocier des licences, à finaliser des cadres contractuels, à développer un catalogue d’objets virtuels et à programmer une plateforme de gestion centralisée des droits sur les modèles 3D » explique Bertier Luyt, fondateur.

Lancée en 2012, la société distribue des imprimantes 3D et propose également des activités de formation. Elle revendique un chiffre d’affaires de 2 millions d’euros en 2014 et compte s’orienter vers l’édition de modèles téléchargeables.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
[En bref] FinTech: Orange investit dans Afrimarket, Impression 3D : FabShop cherche à lever 1,2 million d’euros…
Comment les logiciels révolutionnent l’industrie automobile
IBM France: tentative d’invasion numérique par des salariés en « télégrève »
Wirecard : après le scandale, la FinTech allemande vend ses activités asiatiques
Seven Senders
E-commerce: 32 millions d’euros pour la startup de livraison Seven Senders
Aux États-Unis, les géants de la Tech se veulent conciliants avec Joe Biden
BNP Paribas et le Crédit Mutuel s’associent dans la télésurveillance