ActualitéAsieLes levées de fondsTransport

En Inde, la start-up Grofers lève 120 millions de dollars pour son service de livraison

Le montant

Grofers, une start-up indienne spécialisée dans la livraison, vient de lever 120 millions de dollars (environ 112,9 millions d'euros) auprès du groupe japonais Softbank, et de ses investisseurs historiques Tiger Global, Sequoia Capital et Apoletto Managers, rapporte TechCrunch.

Cette nouvelle opération porte à plus de 160 millions de dollars les montants levés par l'entreprise depuis sa création. Le Times of India évoque quant à lui une valorisation à 300 millions de dollars.

Le concept

Fondé en 2013, Grofers est un service de livraison à la demande qui propose aux internautes d'acheter des produits chez des commerçants locaux (électronique, nourriture, épicerie…) directement depuis une application mobile et de se les faire livrer. Sur son site Internet, la société explique opérer dans 26 villes en Inde (Delhi, Jaipur, Agra…) et revendique 1,6 million de téléchargements de son application sur iOS et Android.

Le marché

En Inde, d'autres acteurs se positionnent sur ce marché comme Swiggy, spécialisé dans la livraison de repas. C'est également le cas de la start-up PepperTap, spécialisée dans les produits d'épicerie.

Ce n'est pas la première fois que le groupe japonais SoftBank investit en Inde. Il dispose notamment de participations dans l'e-commerçant Snapdeal ou encore le service de réservation de véhicules avec chauffeur Ola.

[tabs]

[tab title= »Grofers: les données clés »]

Fondateurs : Albinder Dhindsa and Saurabh Kumar

Création : 2013

Siège social : Gurgaon (Inde)

Activté : livraison à domicile

Financement : plus de 160 millions de dollars levés (novembre 2015)

[/tab]

[/tabs]

[tabs]

[tab title= »En savoir plus »]

A lire également :

[/tab]

[/tabs]

Tags
Microsoft Experiences les 3 et 4 octobre 2017

Olivier Harmant

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This