BusinessEuropeMarketing & Communication

Engage veut donner un second souffle à l’engagement citoyen

A l’heure où le digital a engagé l’humanité dans un virage sans précédent, Jérôme Cohen mise sur l’intelligence collective pour favoriser l’engagement de la société civile. Dans ce sens, il a lancé en 2015 Engage, un mouvement qui ambitionne de redonner les clés aux citoyens pour mieux comprendre les enjeux fondamentaux du monde actuel et agir en conséquence. Avec Engage, Jérôme Cohen espère que la société civile s’engagera dans «une transformation digitale humaniste».

Pour atteindre cet objectif, Engage, qui se revendique comme un «laboratoire actif d’action du monde à venir», veut instaurer un dialogue permanent entre les citoyens, par le biais de conférences, l’accompagnement de projets ou encore des camps d’intelligence collective. En effervescence depuis sa création, le mouvement lancera en septembre une plateforme d’apprentissage de MOOC et d’actions collectives pour favoriser les échanges et valoriser ceux qui s’engagent pour être un acteur à part entière «du monde à venir». 

Opérationnel en France, Engage entend dépasser les frontières de l’Hexagone pour booster l’engagement citoyen à travers le monde. A peine lancé en Allemagne, le mouvement prévoit également de se déployer au Maghreb, et à plus long terme, aux États-Unis.

Fondateur : Jérôme Cohen

Date de création : 2015

Siège : Paris

Activité : mouvement dédié à l'action collective

Maxence Fabrion

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA
Bouton retour en haut de la page
Engage veut donner un second souffle à l’engagement citoyen
Mobilité: Renault, Atos, Dassault, STMicroelectronics et Thales unissent leurs recherches
VTC: Didi Chuxing lève 1,5 milliard de dollars en dette avant son IPO
Nestor
FoodTech: Elior rachète la startup Nestor pour compléter son offre auprès des entreprises
huawei
Loi « anti-Huawei »: les opérateurs pourront finalement réclamer des indemnisations, juge le Conseil d’État
Cooptalis: comment le spécialiste de l’expatriation a adapté son offre pour faire face à la crise
E-commerce: StockX lève 255 millions de dollars pour une valorisation à 3,8 milliards de dollars