A la uneBusinessDans les coulissesEn pratiqueStart Me UpStartup

Entrepreneurs: 10 conseils pour relâcher la pression

Parce que les débuts d’une start-up ne sont pas toujours roses, FrenchWeb a demandé les conseils de trois entrepreneurs chevronnés pour faire face à la pression.

Frederic_Mazzella_BlaBlaCarA 38 ans, Frédéric Mazzella est le fondateur de Blablacar, premier site de covoiturage en France. En 2014, Blablacar revendique 8 millions d’utilisateurs.

  • Rester concentré sur ses objectifs et construire avant tout pour ses clients. C’est important de garder le focus sur les personnes qui utilisent le service, ou sur le produit que l’on construit. Si c’est bon pour les clients, ce sera bénéfique pour tout le monde.

 

  • Se tourner vers un ou plusieurs « mentors ». C’est rare de rencontrer un problème inédit. D’autres entrepreneurs plus expérimentés peuvent nous aider, ou nous orienter vers la bonne personne capable de nous conseiller. L’entraide est réelle dans ce milieu, d’où l’importance de construire son réseau.

 

  • Admettre que le stress émane de ce que l’on ne contrôle pas. Je ne contrôle pas s’il va pleuvoir demain. En revanche je peux m’y préparer en prenant un parapluie. Il faut agir sur ce que l’on contrôle et admettre qu’il existe une forme d’imprévu. On fait tout ce qui est possible pour s’adapter.

 

  • Mobiliser ses ressources efficacement. Il faut agir en équipe lorsque c’est possible. En distribuant les tâches pour mobiliser plusieurs intelligences, on démultiplie les capacités d’action. Garder le problème pour soi produit du stress, voire un burnout, et une inefficacité opérationnelle. Je conseille donc d’être un team-player en toutes circonstances.

 

 

cyril-paglino

Cyril Paglino est un entrepreneur de 27 ans. Il fonde en 2011 sa plateforme de blogs pour artistes, Wizee (revendue en 2013). Il travaille actuellement pour l’agence de communication Buzzman.

  • Créer un écosystème de travail relaxant. L’équipe doit se sentir à l’aise dans les locaux. Un entrepreneur passe beaucoup de temps dans ses bureaux, presque 18 heures par jour lorsqu’il lance son activité. Dès qu’il ne dort pas en fait ! Il existe des accessoires indispensables pour motiver ses associés, leur donner envie de s’investir dans la boîte. A chacun le sien : un canapé, un babyfoot, une console de jeu ou même des bières dans le frigo.
  • Pratiquer un sport. Relâcher la pression, c’est aussi savoir se vider la tête. Chaque personne a son sport. Moi, j’allais courir au moins une heure tous les deux jours, parfois la nuit. Je faisais huit à dix bornes pour ne plus penser à rien et reposer mon esprit. C’est aussi un moment précieux où on est enfin seul, sans ses collègues de travail. On peut s’y ressourcer.
  • Appeler une personne de confiance. Pendant les trois premières années, j’avais toujours deux à trois personnes que j’appelais systématiquement avant de prendre des décisions importantes. Il ne s’agissait pas forcément de relations de travail, mais de personnes dont le feedback était important pour moi. Les regards croisés diminuent le risque d’échec, et donc le stress qui est lié à la peur de se tromper.

 

 

Jean Baptiste Hironde edjingJean-Baptiste Hironde est un ingénieur de 27 ans, créateur de l’application mobile Android et iOS edjing DJ Mixer, déjà téléchargée 16 millions de fois.

  • S’entourer d’un réseau d’entrepreneurs. En créant edjing, j’ai rencontré de nombreux entrepreneurs. Certains sont devenus des amis sur lesquels je peux compter dans les moments cruciaux. Ils ont connu des difficultés similaires et ont su les surmonter. Ils m’apportent une meilleure prise de recul sur des problématiques auxquelles je suis confronté.

 

  • Se déconnecter. La pression est inhérente au rôle d’un entrepreneur, elle ne s’arrête jamais puisque l’entrepreneur par définition prend sans cesse des risques pour créer des opportunités et innover. A défaut de pouvoir prendre le large quand bon me semble, je n’hésite pas à aller prendre l’air dans les moments difficiles. J’habite près d’un bois, une simple balade en pleine nature – même d’une heure – suffit pour se changer les idées et relâcher la pression.

 

  • Se forcer à dormir. Plus je suis stressé, plus je dors. C’est effectivement une technique difficile à adopter mais il faut se forcer. Il n’y a pas de miracle, une bonne nuit de sommeil permet d’avoir les idées plus claires et d’être plus efficace.

 

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits
Tags

Mathilde Hodouin

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Entrepreneurs: 10 conseils pour relâcher la pression
Lutte contre les infox : le CSA demande plus d’efficacité et de transparence aux réseaux sociaux
Coronavirus : Orange limite la casse au premier semestre
Kiosques en ligne : Cafeyn s’offre le Néerlandais Blendle pour devenir un champion européen
Samsung: le confinement propulse le bénéfice net du groupe à près de 4 milliards d’euros
Mode : une course à la digitalisation nécessaire
Malgré Trump, Huawei devient le numéro un mondial des smartphones
Copy link