ActualitéAsieRetail & eCommerce

Epicerie en ligne : l’Indien Bigbasket lève 32 millions de dollars

Faire ses courses sur un téléphone mobile, et se faire livrer à domicile. C’est ce que propose la start-up indienne Bigbasket qui vient de lever 32 millions de dollars auprès de Zodius Fund II et Avendus, en tant que principaux investisseurs, et Ascent Capital et LionRock Capital. A l’issue de ce tour de table, la valorisation de la société atteint les 100 millions de dollars rapporte The Economic Time.

Lancé il y a deux ans, Bigbasket est une épicerie en ligne qui revendique plus de 10 000 produits différents sur un catalogue composé de 1 000 marques. Une fois les achats réglés en ligne, les courses sont livrées à domicile dans trois villes : Bangalore, Mumbai et Hyderabad. Avec ce nouvel investissement, la start-up va étendre ses services dans une dizaine de villes supplémentaires en Inde, dont Delhi.

La société précise également au journal indien vouloir développer ses technologies relatives à la Big data pour mieux anticiper les comportements des consommateurs. Fondé par cinq amis, Bigbasket est en réalité une seconde tentative dans le secteur. En 1999, ils avaient lancé Fabmart, mais le concept était encore trop nouveau pour l’époque et la société n’était pas parvenue à atteindre un marché de masse.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et vidéos libres de droits

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Epicerie en ligne : l’Indien Bigbasket lève 32 millions de dollars
Jeux vidéo
Gaming: le CNC consacrera 4,2 millions d’euros pour les créateurs de jeux vidéo en 2021
Fuites, piratages… : comment éviter que nos données circulent?
«Ma classe à la maison»: la plateforme du CNED de nouveau ciblée par des cyberattaques
Radio France
Face aux géants du streaming, les radios françaises font leur révolution numérique
Michel Devoret Yale Quantum
[DECODE Quantum] A la rencontre de Michel Devoret, Directeur du laboratoire de nanofabrication en physique appliquée de l’Université de Yale
Twitter a manqué de racheter Clubhouse pour 4 milliards de dollars