Actualité

[Etude] Les internautes français rechignent encore à parler politique sur la toile

A quelques mois de l’élection présidentielle, Microsoft vient de publier un sondage sur les pratiques politiques des internautes français. Réalisée par Ipsos-logica auprès d’un panel représentatif de 960 adultes, l’étude révèle une bonne perception du web par les Français. Ces derniers le considèrent comme un outil politique utile (68%). En revanche, une majorité d’entre eux rechigne à s’exprimer personnellement sur le sujet,  seuls 14% ont l’intention de discuter de la campagne en ligne.

Dans les détails :

  • Un tiers des interrogés utilisent internet tous les jours pour s’informer sur la vie et l’actualité politique nationale, positionnant ainsi internet comme la 3ème source d’information, devant la presse écrite (23%).
  • Toutefois, seuls 4 Français sur 10 jugent que le rôle d’internet dans la vie politique française est positif.
  • Un score qui s’explique par un besoin de repères. En effet, le web témoigne encore d’un manque de fiabilité auprès des internautes. Ainsi, 87% des Français estiment qu’internet facilite les rumeurs et les fausses informations.
  • Dans cette optique, pour s’informer, ils privilégient les grands portails d’actualité (51%). Les réseaux sociaux figurent quant à eux loin derrière (17%).
  • 68% des interrogés estiment qu’internet est un bon moyen pour militer pour un candidat, échanger des idées et discuter politique (60%) ou favoriser la participation des citoyens à la politique (55%).
  • En revanche la mobilisation n’est pas de mise. Seuls 14% ont l’intention de discuter de la campagne en ligne. 11% de publier des liens sur les réseaux sociaux et 6% de faire la promotion d’un candidat.
  • Les moins de 35 ans font tout de même preuve de plus d’interactivité. Ainsi, 34% d’entre eux utilisent les réseaux sociaux pour se tenir au courant de l’actualité politique et 58% ont l’intention d’aller sur les sites et ou les blogs des candidats pour s’informer.
Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This