Actualité

[Etude] Les internautes français rechignent encore à parler politique sur la toile

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

A quelques mois de l’élection présidentielle, Microsoft vient de publier un sondage sur les pratiques politiques des internautes français. Réalisée par Ipsos-logica auprès d’un panel représentatif de 960 adultes, l’étude révèle une bonne perception du web par les Français. Ces derniers le considèrent comme un outil politique utile (68%). En revanche, une majorité d’entre eux rechigne à s’exprimer personnellement sur le sujet,  seuls 14% ont l’intention de discuter de la campagne en ligne.

Dans les détails :

  • Un tiers des interrogés utilisent internet tous les jours pour s’informer sur la vie et l’actualité politique nationale, positionnant ainsi internet comme la 3ème source d’information, devant la presse écrite (23%).
  • Toutefois, seuls 4 Français sur 10 jugent que le rôle d’internet dans la vie politique française est positif.
  • Un score qui s’explique par un besoin de repères. En effet, le web témoigne encore d’un manque de fiabilité auprès des internautes. Ainsi, 87% des Français estiment qu’internet facilite les rumeurs et les fausses informations.
  • Dans cette optique, pour s’informer, ils privilégient les grands portails d’actualité (51%). Les réseaux sociaux figurent quant à eux loin derrière (17%).
  • 68% des interrogés estiment qu’internet est un bon moyen pour militer pour un candidat, échanger des idées et discuter politique (60%) ou favoriser la participation des citoyens à la politique (55%).
  • En revanche la mobilisation n’est pas de mise. Seuls 14% ont l’intention de discuter de la campagne en ligne. 11% de publier des liens sur les réseaux sociaux et 6% de faire la promotion d’un candidat.
  • Les moins de 35 ans font tout de même preuve de plus d’interactivité. Ainsi, 34% d’entre eux utilisent les réseaux sociaux pour se tenir au courant de l’actualité politique et 58% ont l’intention d’aller sur les sites et ou les blogs des candidats pour s’informer.
Bouton retour en haut de la page
[Etude] Les internautes français rechignent encore à parler politique sur la toile
[DECODE Quantum] A la rencontre de la startup WeLinQ
La FinTech SumUp valorisée 8 milliards d’euros après une nouvelle levée de fonds
[Made in Bordeaux] VivaTech : les startups de Nouvelle-Aquitaine en force au salon
[Silicon Carne] Startup Game Over
À la découverte de la « MavTech » singapourienne
Quelle est la place des startups santé dans la FrenchTech?

Votre logiciel antipub bloque votre accès à FrenchWeb.fr


Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.


Votre adblocker empêche d'afficher correctement votre media FrenchWeb. Pour y accèder, nous vous recommandons de nous ajouter à votre liste de sites autorisés.


Merci et bon surf!


Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media