ActualitéTech

[Etude] Les terminaux connectés sont-ils une chance pour la culture?

A l’occasion de l’édition 2011 du Forum d’Avignon, rendez-vous de la culture, de l’économie et des médias, le cabinet Bain &Company a réalisé une étude sur l’impact des terminaux et services connectés sur la culture. Une enquête consommateurs effectuée sur trois continents et cinq pays dont la France.

Quelques chiffres généraux  :

Les terminaux connectés (tablettes, TV, consoles) seront présents dans plus de 60% des foyers occidentaux en 2014.
La France sera au même niveau d’équipement que le Royaume-Uni et les Etats-Unis pour les TV connectées, en léger retrait pour les tablettes et très en dessous pour les consoles.

Sur l’ensemble des pays étudiés, les consommateurs se déclarent à plus de 60% intéressés par de nouvelles expériences culturelles connectées evec une préférence pour les contenus vidéo (69%) devant les jeux vidéos (66%). Là encore, les Français sont très en retrait du niveau d’attente de leurs homologues occidentaux.
Moins de 30% des personnes interrogées en France se disent prêtes à augmenter leur consommation de culture en expériences connectées.  C’est une fois encore sensiblement moins que sur les zones UK et US.

Ce moindre appétit des Français pour la culture connectée n’est pas pour autant un signe négatif. Il est plutôt de reflet d’une réalité : une offre large est déjà proposée par les FAI via les boxes et les Français sont donc naturellement moins en attente de services qui leur sont plus familiers.

L’étude conclut que si le monde connecté n’affectera pas l’impact des blockbusters diffusés par les grandes chaînes de TV , il pourrait être une vraie chance pour les contenus plus exigeants, confidentiels, en résumé les fonds de catalogue de la culture. Pas de révélation pourtant  ici.  Lorsque les catalogues de contenus disponibles en version numérique seront élargis au-delà des faibles offres actuelles, notamment en matière de cinéma, la consommation des oeuvres plus pointues augmentera statistiquement. On ne peut consommer que ce qui est disponible…

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
[Etude] Les terminaux connectés sont-ils une chance pour la culture?
DoorDash
FoodTech: le livreur DoorDash vise une valorisation d’au moins 25 milliards de dollars
FinTech
Qonto, Swile, Lydia… : les levées de fonds de l’année 2020 dans la FinTech
Comment Monext mise sur la personnalisation des services de paiement
TousAntiCovid: l’app de traçage passe le cap des 10 millions d’utilisateurs
Palantir
[DECODE Market] Palantir, Ant Group et Altice Europe : 3 destins très différents sur les marchés boursiers
Libra: après les polémiques, quelle trajectoire pour le projet de Facebook?