ActualitéBusinessMarketing & CommunicationMedia

Face à l’échec de son modèle publicitaire, Medium va licencier un tiers de ses effectifs

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici
  • Conséquence directe de cette restructuration, les bureaux de New York et de Washington seront fermés.
     
  • Evan Williams, le PDG de Medium, explique que le modèle économique de la plateforme, axé sur la publicité, n’était pas à la hauteur des attentes.
     
  • Medium prévoit de lancer un nouveau modèle économique pour rendre la société moins dépendante de la publicité digitale.

 

L’année débute mal pour la plateforme de publication Medium. Dans un billet de blog publié le 4 janvier, Evan Williams, le PDG de Medium, a ainsi annoncé son intention de se séparer de 50 collaborateurs, soit un tiers des effectifs de la société fondée en 2011. Ces licenciements toucheront principalement l’équipe des ventes. Conséquence directe de cette restructuration, les bureaux de New York et de Washington seront fermés.

Pour justifier cette coupe dans les effectifs, Evan Williams explique que le modèle économique de Medium, axé sur la publicité, n’était pas à la hauteur des attentes. «Nous avions commencé à augmenter proportionnellement les équipes pour vendre et soutenir des produits qui étaient, au mieux, des améliorations incrémentielles sur le modèle d’édition publicitaire, mais qui ne correspondaient pas au modèle transformateur que nous visions», a écrit Evan Williams, également co-fondateur de Twitter. 

Un nouveau modèle économique pour se relancer

Pour se mettre à l’abri financièrement, Medium avait pourtant levé 132 millions de dollars depuis sa création. En avril dernier, l’entreprise basée à San Francisco avait notamment bouclé un tour de table de 50 millions de dollars pour attirer toujours plus d’éditeurs sur sa plateforme. Dans ce sens, Medium a développé plusieurs solutions de monétisation. La société a notamment proposé aux éditeurs l’outil «Promoted Stories», qui leur permet de vendre leurs propres contenus sponsorisés par des marques. 

Face à l’insuffisance de cette stratégie, Medium prévoit de lancer un nouveau modèle économique pour rendre la société moins dépendante de la publicité digitale. «Il est trop tôt pour dire exactement à quoi cela ressemblera», a néanmoins précisé Evan Williams. Ce virage doit permettre à Medium de se relancer sur un marché concurrentiel. La plateforme doit notamment affronter Tumblr, racheté par Yahoo! en 2013 pour plus de 1 milliard de dollars, ou Facebook, qui avait présenté une nouvelle version de son service «Notes» pour renforcer l’aspect «blogging» du réseau social.

Lire aussi : Medium lève 50 millions de dollars pour capter toujours plus de «stories»

Bouton retour en haut de la page
Face à l’échec de son modèle publicitaire, Medium va licencier un tiers de ses effectifs
Orange : l’ère Stéphane Richard définitivement terminée
[Nominations] Figaro Classifieds, Sendinblue, Mon Petit Placement… Les nominations de la semaine
[DECODE Quantum] A la rencontre d’Anais Dreau, chargée de recherche CNRS en physique quantique
Dix ans après son entrée en Bourse, Facebook reste incontournable malgré l’image ternie
[Silicon Carne] Faire grandir la startup economy
[Série A] RH : Club Employés lève 7 millions d’euros auprès de MAIF Avenir
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Votre adblocker bloque votre acces a FrenchWeb.Fr



Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.

Les adblockers empechent votre acces a FrenchWeb. Pour y acceder, nous vous recommandons de nous ajouter a votre liste de sites autorisés.

Merci et bon surf!

Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media