ActualitéBusiness

Facebook s’offre Instagram pour 1 milliard de dollars

Créé par Kevin Systrom et Mike Krieger (cf photo çi dessous) en mars 2010, Instagram vient d’être racheté par Facebook pour à peu près 1 milliard de dollars en partie en cash et en échange d’actions Facebook. La firme née à San Francisco avait précédemment levé 47,5 millions de dollars tout d’abord auprès du fond Andreessen Horowitz et Baseline Ventures (mars 2010), puis d’Adam d’Angelo (Quora), Jack Dorsey (Twitter), Chris Sacca (ex Google), et Benchmark Capital (février 2011 et mars 2012).

Instagram compte plus de 25 millions d’utilisateurs au travers de son application iphone. Le service est accessible sur Android depuis le 21 mars 2012. La société compte 9 salariés et de nombreuses interrogations planent encore autour de son business model. 

L’annonce a été faite directement par Mark Zuckerberg sur sa timeline.

Tags

Richard Menneveux

CEO @AdsVark Media Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

4 thoughts on “Facebook s’offre Instagram pour 1 milliard de dollars”

  1. BREF… JE ME SUIS FAIT RACHETER 1 MILLIARD :)

    Le rachat pour 1 milliard de $ d’Instagram par Facebook ne présage rien de bon à mes yeux. Quelques soient les arguments (Instagram est un bon produit, il touche une cible de 30 millions d’utilisateurs plutôt CSP+, l’intégration avec Facebook renforcera la Facebook-addiction, la base de photos d’Instagram est riche…), rien ne justifie une telle valorisation. Pourquoi ?

    – Objectivement il faut 1 mois maximum pour développer un produit similaire et même mieux, comme il en existe déjà pléthore sur l’appstore. Les équipes de Facebook doutent-elles à ce point de leur capacité à innover et à sortir des services « sexys » ?

    – Ensuite Instagram n’est pas, quoiqu’on en dise, un réseau social. C’est un service qui se concentre sur 2 tâches seulement, transformer des photos et les partager sur les réseaux sociaux. Même si la croissance d’Instagram est impressionnante, le service n’a pas atteint la masse critique d’utilisateurs qui le rendrait incontournable.

    – Enfin, que dire d’une acquisition à 1 milliard qui ne créera pas ou peu d’emplois ?

    A mon sens, les raisons sont toutes mauvaises : barrer la route à Google qui aurait pu être tenté de ressusciter Google+ et de renforcer Picassa en avalant Instagram, démontrer la puissance de la Facebook Corp. à 1 mois de l’introduction et nourrir l’ego de ses dirigeants…

    Comment digérer une telle acquisition ? Il faut vraiment se dire que la bulle du social et du mobile est énorme et qu’elle n’a pas fini de gonfler… Je ne m’en plains pas car ma boîte fait partie de cette industrie et en profite d’une certaine manière, je suis toutefois surpris et un peu déçu de constater que des entrepreneurs talentueux succombent ainsi aux mirages de la spéculation plutôt que de mettre leur énergie dans l’innovation et la construction d’actifs réels.

    Le débat est lancé ;)
    http://www.facebook.com/christopheleon

    1. > Objectivement il faut 1 mois maximum pour développer un produit similaire et même mieux, comme il en existe déjà pléthore sur l’appstore. Les équipes de Facebook doutent-elles à ce point de leur capacité à innover et à sortir des services « sexys » ?

      Faut pas exagérer.
      Ok l’application est sûrement assez simple à développer.
      Mais mettre en place l’infrastructure pour héberger et servir des milliards de photos n’est pas simple du tout (voir leur blog : http://instagram-engineering.tumblr.com/).

      Et développer une base d’utilisateur aussi importante, c’est aussi une sacré valeur.

      Bien sûr, ça ne justifie pas forcément 1 T$, mais réduire la valeur d’instagram à 1 mois de travail, c’est au moins aussi extrême.

  2. 1 milliard pour le rachat d’une boite de 9 salariés ? Ça ne serait pas le symptome d’une nouvelle bulle internet ça ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This