ActualitéBusinessComTech

Facebook utilise Pac-Man pour créer plus d’engagement sur Messenger

  • La firme de Menlo Park a lancé 17 jeux sur Facebook Messenger dans 30 pays, dont la France, sur iOS et Android. 
     
  • En septembre dernier, Facebook a introduit le paiement direct via les bots sur son application de messagerie.

 

Facebook continue d’enrichir son offre de services sur son application Messenger. La firme de Menlo Park vient ainsi d’introduire la fonction «Instant Games» sur son application de messagerie instantanée. Celle-ci permet au milliard d'utilisateurs d’accéder à des jeux gratuits pour s’amuser avec leurs contacts. Facebook a lancé 17 jeux, notamment Pac-Man, Space Invaders, Galaga ou encore Brick Pop. Pour l’heure, cette fonctionnalité est disponible dans 30 pays, dont la France, sur iOS et Android. 

Games Facebook MessengerPour accéder à ces jeux, les utilisateurs doivent simplement ouvrir une conversation avec un ami dans Facebook Messenger. En bas de la fenêtre de discussion, il leur suffit alors d’appuyer sur l’onglet «Instant Games» symbolisé par une manette. Il ne leur reste plus qu’à sélectionner le jeu auquel ils souhaitent accéder dans la liste proposée sur l’application de messagerie. 

Afin d’optimiser l’expérience de ses utilisateurs, Facebook a lancé «Instant Games» via la technologie HTML5. Celle-ci permet de lancer les jeux sur tous les modèles de smartphone, sans que l’utilisateur n’ait besoin de procéder à une quelconque installation. 

Facebook tente de combler son retard sur WeChat

Le lancement de cette nouvelle fonctionnalité sur Facebook Messenger fait directement écho à l’offre proposée par WeChat. Et pour cause, l’application chinoise, qui compte plus de 800 millions d’utilisateurs, dispose d’une plateforme de jeux depuis 2013.

Ce n’est pas la première fois que la firme de Menlo Park lance un nouveau service directement inspiré de WeChat. En septembre dernier, Facebook a introduit le paiement direct via les bots sur son application de messagerie. Quatre ans auparavant, WeChat proposait déjà un service de paiement direct sur son application pour effectuer des achats et transférer de l’argent entre les utilisateurs.

Lire aussi : 

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Close
Share This