ActualitéAmérique du nordEuropeFonds d'investissementInvestissementsLes levées de fondsStartupTech

Felix Capital lance un nouveau fonds doté de 150 millions de dollars

Spécialisé dans l'investissement à l'intersection de la Tech et de la créativité, Felix Capital annonce le lancement d'un nouveau fonds, doté d'une enveloppe de 150 millions de dollars. Il s'agit du second véhicule géré par la société, le premier étant doté de 120 millions de dollars. Diverses fondations, de même que des fonds de pension, des fonds de fonds et des family offices ont participé au closing. 

Felix Capital, qui investit en early-stage, se concentre avant tout sur les entreprises européennes, tout en se laissant la possibilité d'investir aux Etats-Unis. Les tickets investis vont de 2 à 5 millions de dollars par opération, avec la possibilité de monter jusqu'à 10 millions de dollars pour les projets à très fort potentiel. «Ce fonds est dédié au financement de la croissance de jeunes entreprises dans le secteur du numérique (…), notamment les nouvelles marques et technologies pour les marques (incluant services Internet, commerce, média, mobile et SaaS)», déclare la firme dans un communiqué. Basé à Londres, Felix Capital a notamment investi dans des entreprises telles que Farfetch, qui a récemment levé 397 millions de dollars auprès de JD.com, Deliveroo, Frichti ou encore Mirakl.

En parallèle du closing de son nouveau fonds, la société dirigée par le Français Frédéric Court (photo de une) annonce l'arrivée de nouvelles recrues dans son équipe, actuellement composée de 8 personnes. Enfin, Felix Capital est conseillé par des personnalités telles que David Marcus, vice président des produits de messagerie chez Facebook, Lopo Champalimaud, fondateur de Treatwell, ou encore Henri Moissinac, qui travaille chez Uber

Lire aussi : 

Crédit photo : Felix Capital
Bouton retour en haut de la page
Felix Capital lance un nouveau fonds doté de 150 millions de dollars
Cajoo
Quick commerce: pourquoi la livraison rapide à domicile peine à être rentable
[Livre Blanc] Comment surfer sur la vague du sales enablement ?
Après le boom de la pandémie, DocuSign s’effondre à la Bourse de Wall Street
Le Kremlin renforce sa mainmise sur l’Internet russe avec le rachat de VKontakte par Gazprom
6 questions pour comprendre l’organisation des élections du CSE
VTC : le Singapourien Grab entre à Wall Street, valorisé à près de 37 milliards de dollars