ActualitéBusinessEuropeStartupTech

Fetchr, Hootsuite, Monster…: le Top 5 des vidéos de la semaine

FrenchWeb a sélectionné 5 vidéos qui ont marqué la semaine.

 

[tabs]
[tab title= »Idriss Al Rifai, co-fondateur et CEO de Fetchr »]

Comment Fetchr parvient à livrer les consommateurs sans adresse physique​

Dans le monde, des milliards de personnes ne disposent pas d'une adresse physique, ce qui complique considérablement la tâche des acteurs historiques de la livraison. Pour résoudre cette problématique, la société Fetchr a conçu un service qui se connecte directement au smartphone du consommateur qui a commandé un produit en ligne. Pour cela, la start-up s'appuie sur la géolocalisation du téléphone. «Nous utilisons le GPS comme l'adresse de livraison du consommateur», indique Idriss Al Rifai, co-fondateur et CEO de Fetchr.

Fondée en 2012 par l'entrepreneur franco-irakien Idriss Al Rifai et Joy Ajlouny, la jeune pousse se positionne sur le côté «seamless» de son expérience. Tandis que les achats en ligne sont en pleine croisssance au Moyen-Orient, Fetchr veut répondre au problème des livraisons «sans adresse». La start-up amène la livraison à l'endroit où se trouve le destinataire. En 2016, elle a lancé une offre «Now» pour garantir la livraison en une heure. Fetchr ambitionne d'ailleurs de devenir un leader sur le dernier kilomètre.


Lire l'article original

[/tab]
[/tabs]

[tabs]
[tab title= »Ryan Holmes, fondateur et CEO de Hootsuite »]

Hootsuite, la recette d’une success story canadienne ​

Près de dix ans après sa création, Hootsuite s’est imposé comme un outil incontournable pour les marques. En effet, la plateforme canadienne permet aux entreprises de gérer leur image de marque sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram…). Lancée en 2008 par Ryan Holmes, Hootsuite propose aux marques un tableau de bord de gestion des réseaux sociaux afin de regrouper tous leurs réseaux sociaux sur une seule et même interface.

L’outil permet notamment de programmer des publications, de réduire les liens et d’assurer un suivi des statistiques des réseaux sociaux pour détecter les atouts et les faiblesses de la marque en matière de social marketing. De cette manière, les entreprises peuvent améliorer leur visibilité sur les médias sociaux, ce qui passe par exemple par une augmentation du trafic entrant et un meilleur référencement sur le Web.


Lire l'article original

[/tab]
[/tabs]

[tabs]
[tab title= »Gilles Cavallari, président de Monster France »]

Monster mise sur le mobile pour toucher les Millennials​

A l’été 2016, le Néerlandais Randstad, spécialiste du travail temporaire, mettait la main sur Monster pour 387 millions d’euros. Cette opération marquait ainsi la fin d’une ère pour l’ancien numéro un mondial du recrutement en ligne. Alors que le chiffre d’affaires du jobboard américain s’élevait à 1,04 milliard de dollars en 2011, les revenus de Monster se sont effondrés pour tomber à 666,9 millions de dollars en 2015.

Désormais dans le giron de Randstad, Monster entend se relancer pour affronter une concurrence qui s’est densifiée au cours de ces dernières années. Outre Indeed, LinkedIn et Glassdoor qui avaient bousculé le géant américain, Monster doit désormais faire face à de nouveaux acteurs, à l’image de l’Irlandais Jobbio ou de l’Espagnol Jobandtalent.


Lire l'article original

[/tab]
[/tabs]

[tabs]
[tab title= »Philippe Chassany, fondateur d’Oocar et Olivier Hélore, responsable national technique d’Autodis Group »]

Autodis Group s’allie avec Oocar pour accélérer dans la voiture connectée​

Le parc automobile français compte plus de 38 millions de voitures, selon le CCFA (Comité des Constructeurs Français d’Automobiles. Devant ce chiffre important et l’émergence de nouvelles technologies dans l’automobile, la société Autodis Group, spécialisée dans la distribution de pièces détachées, a conclu un partenariat avec la start-up Oocar, spécialisée dans la voiture connectée. A cette occasion, Autodis Group devient actionnaire minoritaire d’Oocar.

Fondée en 2015 par Philippe Chassany, Oocar développe une plateforme de données et de services destinée aux secteurs de l’après-vente et de l’assurance automobile. Pour mesurer les performances des véhicules, la jeune pousse parisienne a notamment conçu un boîtier qui permet de connecter la voiture au smartphone. Grâce aux données collectées, le conducteur se verra proposer des services personnalisés afin d’améliorer sa conduite et l’usage de sa voiture.


Lire l'article original

[/tab]
[/tabs]

[tabs]
[tab title= »Jérôme Cohen, fondateur d’Engage »]

Engage veut donner un second souffle à l’engagement citoyen​

A l’heure où le digital a engagé l’humanité dans un virage sans précédent, Jérôme Cohen mise sur l’intelligence collective pour favoriser l’engagement de la société civile. Dans ce sens, il a lancé en 2015 Engage, un mouvement qui ambitionne de redonner les clés aux citoyens pour mieux comprendre les enjeux fondamentaux du monde actuel et agir en conséquence. Avec Engage, Jérôme Cohen espère que la société civile s’engagera dans «une transformation digitale humaniste».


Lire l'article original

[/tab]
[/tabs]

Tags
Microsoft Experiences les 3 et 4 octobre 2017

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This