AsieBusinessEuropeFinTechStartupTech

100 FinTech françaises qui veulent développer de nouveaux services financiers

A l'occasion de sa Semaine Spéciale Fintech, Frenchweb s'est intéressé aux entreprises françaises qui tentent de répondre aux attentes des particuliers et des professionnels à l'aide de nouveaux outils.

 

En 2016, 24,7 milliards de dollars ont été investis dans le secteur des Fintech à l'échelle mondiale, selon le rapport Pulse of Fintech réalisé par KPMG. C'est près de 50% de moins qu'en 2015, soulignent les auteurs du rapport, qui y voient un signe de l'inquiétude des investisseurs concernant l'impact du Brexit et de l'élection américaine sur le secteur. Et pour cause, le nombre d'opérations n'a que légèrement baissé sur la période, passant de 1 255 levées de fonds en 2015 à 1 076 en 2016. 

Les Fintech françaises ont quant à elles levé 162 millions d'euros en 2016, selon les résultats de l'indicateur FrenchWeb Invest de l'année, ce qui en fait le sixième secteur le plus attractif pour les investisseurs. Quelles sont les sociétés en plein essor qui utilisent la puissance du digital pour innover dans le secteur de la finance? 

Premier constat, les services en B2C, tels que les applications de Personnal Finance Management (PFM) qui permettent de gérer son budget, les services de paiements en ligne ou encore les assurances semblent plus développés que les services en B2B. Ensuite, certains domaines sont en train de se développer, à l'image de la blockchain et des cryptomonnaies, mais aussi du conseil en placements financiers. Big Data, machine learning sont autant d'innovations qui permettent en effet d'apporter des informations en temps réel aux professionnels de l'investissement. Enfin, les plateformes de crowdfunding restent très nombreuses en France, notamment celles sur le modèle de l'investissement.  

Notre sélection de 100+ Fintech françaises. 

 
Crédit photo : Pexel

 

 

Tags

Claire Spohr

Chargée d'études au sein de la rédaction.

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This