ActualitéBusinessHR TechInvestissementsLes levées de fonds

Foederis lève 7 millions d’euros pour prendre son envol à l’international

Le montant

L’éditeur Foederis, spécialisé dans la gestion des talents, a bouclé un tour de table de 7 millions d’euros. Pour réaliser cette opération, la société a bénéficié de l’apport financier d’Isatis Capital.

Le marché

Fondée en 1986, Foederis développe une un logiciel d’aide à la décision pour les ressources humaines. A ce jour, l’entreprise affirme que sa solution est utilisée pour la gestion RH de plus de 2 millions de salariés dans dix pays à travers le monde.

Les objectifs de la Start-up 

Ce financement doit permettre à Foederis de consolider sa position en France sur le marché des solutions SaaS de gestion des talents. Pour cela, la société envisage de renforcer ses effectifs au niveau commercial et marketing pour gagner en visibilité auprès des PME, des ETI et des grands comptes. Ce tour de table vise aussi à financer la construction d’un nouveau siège de 2 000 m2 pour accueillir les équipes de l’entreprise basée à Dardilly, près de Lyon.

En parallèle, Foederis veut franchir un cap à l’international en installant des implantations commerciales, principalement en Europe. L’entreprise songe également à réaliser des acquisitions pour se développer à l’échelle européenne.

Cette accélération doit se traduire par un doublement du chiffre d’affaires de la société pour atteindre les 20 millions d’euros d’ici 2022, contre 8,5 millions d’euros actuellement.

Foederis : les données clés

CEO : Estelle Peltier
Création : 1986
Siège social : Dardilly (Rhône)
Activité : logiciel d’aide à la décision pour les ressources humaines
Financement : 7 millions d’euros en octobre 2017

Bouton retour en haut de la page
Foederis lève 7 millions d’euros pour prendre son envol à l’international
[Série B] Pretto lève 30 millions d’euros pour déployer sa plateforme en B2B
Que propose Google pour remplacer les cookies publicitaires?
[Série B] IA: InstaDeep lève 88 millions d’euros auprès du laboratoire allemand BioNTech
Pourquoi Starlink, le service internet par satellite d’Elon Musk, n’a plus qu’une seule station en France
Infravia Growth veut financer une quinzaine de startups européennes dans le B2B
[Seed] Logement étudiant: Roof lève 3 millions d’euros auprès de XAnge et Founders Future