ActualitéBusinessJeux Video

Fortnite: Epic Games tente de mettre fin à des poursuites sur ses lots « surprises »

AFP

L’éditeur Epic Games va verser l’équivalent de 8 dollars en jetons numériques à tous les joueurs de Fortnite ayant acheté certains « lots suprises » dans le passé, afin de mettre fin à des poursuites en justice. « Certains d’entre vous aimaient acquérir des coffrets et avoir la surprise à l’ouverture, d’autres étaient déçus », résume le très populaire jeu de tir et de survie dans un communiqué.

Un système frauduleux?

Epic Games fait face à une action de groupe menée par des joueurs et parents de mineurs qui considèrent ce système, baptisé randomized loot boxes, comme frauduleux. Ils accusent l’éditeur de faire croire aux joueurs que la probabilité de gagner un objet virtuel rare (et utile dans le jeu) est élevée, alors qu’en réalité leurs chances sont très minces. « Que vous ayez été fan de la surprise dans les ‘loot llamas’ ou pas, selon les termes d’un accord préliminaire pour régler une action de groupe, nous distribuons 1 000 V-Bucks (la monnaie viturelle du jeu, ndlr) à tous ceux qui ont acheté un ‘loot llama’ aléatoire », détaille Fortnite.

Cette décision concerne plusieurs millions de personnes, qui vont recevoir leur dû automatiquement. Epic Games prévoit aussi le versement de 26,5 millions de dollars en liquide et « d’autres avantages » pour les joueurs américains de Fortnite et Rocket League, pour résoudre les plaintes sur des achats d’objets virtuels dans les deux jeux. Ils peuvent soumettre leur réclamation sur un sité dédié, mis en ligne lundi. L’accord doit encore être approuvé par le tribunal. En 2019, Epic Games a changé le système des coffrets, en permettant aux joueurs de voir ce qu’ils contiennent avant de l’acquérir.

Bouton retour en haut de la page
Fortnite
Fortnite: Epic Games tente de mettre fin à des poursuites sur ses lots « surprises »
Hublo rachète Mstaff pour compléter son offre de gestion des remplacements du personnel de santé
Rodolphe Ardant
[Serie D] Spendesk, 2nd licorne pour eFounders le startup studio de Thibaud Elziere et Quentin Nickmans
[Série B] Coinhouse, cofondé par Eric Larchevêque (Ledger), lève 17 millions de dollars
[SEED] Rewind lève 700 000 euros auprès de Kima Ventures pour renouveler les audioguides
Ukraine: Microsoft prévient que la cyberattaque pourrait rendre inopérables les sites gouvernementaux
[Série D] Exotec lève 335 millions de dollars pour devenir la première licorne industrielle française