ActualitéAmérique du nordComLes levées de fonds

Foursquare lève 45 millions pour se refaire une santé

Foursquare, l'un des réseaux sociaux précurseurs de la géolocalisation, vient de lever 45 millions de dollars (environ 41,4 millions d'euros) auprès d'Union Square Ventures, en tant que principal investisseur, et de Morgan Stanley Alternative Investment Partners, DFJ Growth, Andreessen Horowitz et Spark Capital. Le montant de la valorisation n'a pas été officiellement communiqué, mais, selon le New York Times, elle serait près de moitié moins inférieure à celle du précédent tour de table (estimée à l'époque à environ 650 millions de dollars).

Une entreprise scindée en deux apps

Par la même occasion, le fondateur de Foursquare Dennis Crowley annonce qu'il quitte sa fonction de PDG après sept années de présence, pour devenir président exécutif. C'est Jeff Glueck, l'ancien directeur de l'exploitation, qui le remplace. Il faut dire que l'entreprise a connu des difficultés ces dernières années. Certes, elle revendique plus de 50 millions d'utilisateurs actifs mensuels, ce qui en fait un réseau social important. Mais la société a eu du mal à monétiser cette audience. [lire notre article : Foursquare, l’histoire de la chute d’un précurseur de la géolocalisation (en 3 étapes), ndlr]

Ainsi, Foursquare, qui proposait aux internautes de se géolocaliser et de faire connaître leur position auprès de leur communauté et de participer à des jeux, a décidé dès 2014 de se scinder en deux applications distinctes. L'activité historique est devenue l'application «Swarm», alors que «Foursquare» s'est recentrée sur les activités de découverte. Plus proche d'un Yelp (où le marché est concurrentiel), cette dernière propose de dénicher de bonnes adresses (restaurants, bar…), de les sauvegarder et de lire les avis des autres membres.

Pour dégager de nouvelles sources de revenus, la société Foursquare a alors adopté un nouvel angle d'attaque : développer des offres à destination des professionnels. Elle a par exemple lancé Place Insights qui propose d'obtenir des statistiques sur un lieu – des chiffres susceptibles d'intéresser les commerçants locaux – ou encore la plateforme publicitaire programmatique Pinpoint, qui repose sur les données de géolocalisation des utilisateurs.

Monétiser en B2B

«Nous sommes désormais une entreprise en pleine croissance dans le domaine de la location intelligence, en permettant des expériences de consommation plus riches et avec des solutions business», déclare Jeff Glueck. «Au cours des 18 derniers mois, nous avons connu d'énormes tractions sur ce point. Nous avons signé avec Apple, Twitter, Pinterest et d'autres clients, et nous avons 100 000 développeurs de plus qui comptent sur nos données de localisation», poursuit-il.

Avec ce nouvel investissement, Foursquare déclare vouloir poursuivre sa croissance et recruter une trentaine de nouveaux collaborateurs dans le commerce ou encore l'ingénierie. Et poursuivre le développement d'offres qui lui permettront dégager davantage de revenus.

Crédit photo : Foursquare
Tags

Olivier Harmant

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This