ActualitéArts et CultureFinTechFonds d'investissementRetail & eCommerceTech

[Frenchweb Replay] Les 10 infos essentielles de la semaine dans le Web français

londresLes grandes opérations se multiplient dans les FinTech. Yodlee, une société américaine fondée en 1999, qui développe une solution d’agrégation des données bancaires – 40 millions de personnes utiliseraient ses solutions dans le monde – espère lever 75 millions de dollars en s’introduisant en Bourse.

Lending Club, une plate-forme de prêts entre particuliers fondée par le Français Renaud Laplanche, est déjà valorisée plus de 1,5 milliard de dollars et va aussi se lancer dans une IPO. Toutes ces entreprises ont un point commun : la volonté de bousculer le secteur bancaire et financier à coup d’innovations technologiques ou d’usage. En savoir plus

balineaBalinea est spécialisée dans la réservation de soins de beauté et de séances bien être, et édite un outil de gestion de point de vente. La start-up, qui emploie déjà une vingtaine de personnes, vient de lever 1,5 million d’euros auprès d’Otium Capital, qui était déjà actionnaire à hauteur de 200 000 euros au lancement du projet.

La société avait par la suite levé 1,5 million d’euros en août 2011 auprès du même fonds (Smart&co Ventures à l’époque, ndlr), la structure d’investissement de Pierre-Edouard Stérin, le PDG et fondateur de Smart&co (Smartbox). En savoir plus

food-fruit-legumePrisma Media se renforce sur la thématique culinaire, toujours très populaire sur le web. Le groupe vient de faire l’acquisition de Food Reporter, la start-up parisienne qui avait créé début 2011 le réseau social éponyme sur lequel les utilisateurs s’échangent des photos de ce qu’ils dégustent. Le montant de la transaction reste confidentiel. En savoir plus

ordinateur-ecommerceQuand ils débutent dans l’e-commerce, ce n’est pas toujours simple pour les commerçants d’intégrer les bons réflexes et les places de marché les plus appropriées. Des entreprises ayant ces connaissances se positionnent donc en intermédiaire.

C’est le cas de Zoomici, une société fondée en juin 2000 à Valence, qui vient de lever 1 million d’euros auprès d’ESPIN Gestion, filiale du Crédit Coopératif et de Rhone Alpes Création. Les deux associés complètent cet apport et investissent 300 000 euros. En savoir plus

design-mobilierAprès 8 ans d’existence, direction la Bourse Euronext pour Vente-Unique.com. Le site de vente de mobilier et objets de décoration à prix cassés a enregistré le 9 juillet son document de base auprès de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF). L’entreprise demeure dans l’attente de l’obtention du visa nécessaire à l’opération. En savoir plus

airport outside the window sceneLa start-up TravelerCar vient de lever 750 000 euros auprès de Network Finances. Elle propose un service d’autopartage de voitures au départ des aéroports. Concrètement, les voyageurs peuvent louer leur véhicule à d’autres voyageurs au départ des aéroports de Roissy-Charles-de-Gaulle, Orly et Beauvais-Tillé.

La société affirme proposer ainsi un « tarif en moyenne 50% moins cher » ce qui a permis aux utilisateurs d’ « économiser plus de 300 000 euros depuis le lancement ». En savoir plus

View on Paris130 millions d’euros: c’est la capacité actuelle du fonds d’investissement XAnge. Avec l’arrivée d’Aéroports de Paris, qui souscrit à hauteur de 5 millions d’euros, l’investisseur institutionnel réalise un closing final de 62 millions d’euros pour son fonds XAnge Capital 2.

ADP rejoint ainsi La Poste et la Banque Postale (apporteurs de 22 millions), les investisseurs historiques: Bpifrance, Allianz France et CNP Assurances, et Alten, Deloitte, Neopost. Quelles sont les secteurs qui retiennent particulièrement l’attention du fonds ? « On est très actif dans les FinTech, on pense qu’il s’agit d’une révolution en cours » confie Hervé Schricke, président-fondateur d’XAnge. « Le marketing digital est aussi une tendance qui nous intéresse particulièrement » complète Xavier Girre, en fonction depuis trois mois chez XAnge, ancien directeur financier et directeur général adjoint de La Poste. En savoir plus

chronique-ecommerce-frenchweb3La Fevad, la fédération du e-commerce et de la vente à distance, vient de publier une étude au sujet des tendances constatées en 2013 dans ce secteur : en 2013, le marché du e-commerce français a représenté 51,1 milliards d’euros, en progression de 13,5% sur un an, et 59% des Français ont acheté en ligne en 2013. Cela représente 33,8 millions de personnes. En savoir plus

job-emploiMatthieu Watremez, consultant en recrutement digital chez Blue-Search, cabinet de conseil RH Digital / Entertainment / NTIC, et Jacques Froissant, le PDG d’

edjingedjing, l’application qui permet de mixer depuis un smartphone, lance une nouvelle version plus intégrée et optimisée pour Deezer, la plate-forme française de musique en streaming, avec qui un partenariat avait été noué dès 2012 pour l’accès aux titres.

Désormais, les utilisateurs pourront utiliser un catalogue plus large de chansons, avec l’accès à 30 millions de titres, et auront accès aux outils de recommandation de Deezer (top charts, sélections et radios thématiques). La mise à jour de l’application instaure également un réseau social, « edjing world », pour favoriser le partage des mix et des créations entre utilisateurs et une fonction « global search », pour trouver un titre dans une multitude de catalogues (Deezer, SoundCloud…). En savoir plus

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits
Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
[Frenchweb Replay] Les 10 infos essentielles de la semaine dans le Web français
[DECODE Market] Est-ce le bon moment d’entrer en Bourse pour Airbnb, Palantir et Asana?
Le téléchargement de TikTok et WeChat interdit dès dimanche aux États-Unis
PayFit : une politique de télétravail faite de confiance et de mobilité géographique
Jeux vidéo: pourquoi l’avenir des consoles reste incertain
Apple poursuit sa conquête du marché indien avec l’ouverture de son premier magasin en ligne
Glwadys Le Moulnier : « La classe sociale détermine la difficulté avec laquelle on peut entreprendre »
Copy link