A la uneAsieBusinessCrowdfundingEuropeFinTechFW5002016Investissements

[FW 500] Le Top 30 des Fintech françaises

En 2015, près de 80 millions d'euros ont été investis dans des Fintech françaises, selon le baromète EY du Capital Risque en France publié en début d'année. Ce montant place la France au 5e rang des pays les plus attractifs en Europe pour les investisseurs, loin derrière la Grande Bretagne, où plus de 855 millions d'euros ont été investis (l'équivalent de 962 millions de dollars), la même année. 

En 2016, le secteur a confirmé son attractivé avec des levées de fonds de plusieurs millions d’euros réalisées. C’est le cas notamment de Lendix, plateforme de prêts aux TPE/PME, qui a levé 12 millions d'euros au mois d'avril, du désormais incontournable KissKissBankBank qui a levé 5,3 millions d'euros levés auprès d'Orange, ou encore de la jeune société Tiller qui a réalisé une opération de 4 millions d'euros auprès de 360 Capital en avril également. 

Quelles sont les Fintech françaises en forte croissance? Le classement Frenchweb 500 «Focus Fintech» reprend les éléments du classement annuel publié en avril 2015 qui liste les 500 premières entreprises de la Tech française. 

Les Fintech ont cumulé près de 115 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2015

Sans surprise, les Fintech identifiées dans le Frenchweb 500 ont en moyenne 5 ans. Avec un chiffre d'affaires cumulé de 114,9 millions d'euros en 2015, ces dernières emploient un peu plus de 470 personnes. 

Un tiers (33%) des entreprises recensées dans le classement réalisent un chiffre d'affaires supérieur au million d'euros. 

[tabs] [tab title= « Le Top 5 des Fintech du Frenchweb 500 »]

  1. Dalenys (ex Rentabiliweb) 
  2. HiPay
  3. Kantox
  4. VeraCash 
  5. Lemon Way

[/tab] [/tabs]

VOIR le classement complet: 

 

LIRE aussi: [FW500] Le classement des 500 premières entreprises de la Tech française

Pour article3

Crédit photo: Fotolia, banque d'images, vecteurs et videos libres de droits

Tags
Microsoft Experiences les 3 et 4 octobre 2017

Claire Spohr

Chargée d'études au sein de la rédaction.

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This