ActualitéStartupStartup du jour

[FW Radar] Comitam veut digitaliser les pompes funèbres

Fondée en 2011 par Camille Strozecki et Mathieu Courson, Comitam est un comparateur de services de pompes funèbres en ligne. Le site annonce avoir dépassé la barre des 150 000 utilisateurs aujourd’hui.

Plus de détails avec Camille Strozecki, cofondateur de Comitam.

FrenchWeb: A quel besoin répond votre service?

Camille Strozecki, cofondateur de Comitam: La perte d’un proche constitue une immense souffrance pour une famille. Le traumatisme de cet événement, auquel nous sommes tous confrontés un jour, peut être accru par les difficultés rencontrées dans l’organisation des obsèques et l’ensemble des procédures afférentes au décès d’un proche. C’est pour cette raison que Mathieu Courson et moi-même avons lancé en 2011 Comitam, un comparateur de devis de pompes funèbres en ligne destiné à accompagner les familles endeuillées.

Quelle est votre proposition de valeur?

Sur un marché où l’information est paradoxalement peu pensée pour les personnes endeuillées et où les prix des prestations funéraires peuvent varier du simple au triple, l’offre de Comitam vient soulager les familles en les accompagnant gratuitement dans le choix du meilleur opérateur funéraire. En effet, notre réseau de 2 500 agences de pompes funèbres partenaires en France métropolitaine assure aux familles une prise en charge rapide et dans le respect de leurs volontés.  Pour nos partenaires pompes funèbres, notre plateforme est un formidable outil de communication sur Internet qui leur permet de pérenniser leurs activités économiques.

Qui sont les utilisateurs de vos solutions?

Comparer toutes sortes de prestations sur le Web (hôtels, billets d’avion, etc.) est désormais une pratique numérique bien ancrée. Il n’aura fallu que quelques années de plus pour en – faire autant avec les services funéraires: 71% des familles recherchent une entreprise de pompes funèbres sur internet. Depuis 2011, nous avons accompagné plus de 150 000 familles confrontées à la perte d’un proche. Pour beaucoup d’entre elles, nous apportons un appui précieux dans l’organisation d’obsèques à distance. Grâce à notre plateforme de comparaison de devis, elles peuvent mieux choisir l’agence de pompes funèbres qui correspond à leurs besoins et à leur budget. Leur particularité? Nombreuses sont celles qui organisent des obsèques pour la première fois

Quel est votre plan de développement?

A terme, nous souhaitons mettre à disposition de nos clients pompes funèbres toute une palette d’outils leur assurant une forte présence sur Internet et aussi permettre aux familles endeuillées d’être assurées de toujours faire le meilleur choix d’opérateur funéraire. Pour cela, nous ajoutons continuellement de nouvelles briques à notre offre de services: la création de sites Web optimisés pour le funéraire, la mise en place d’un label qualité Comitam ou encore un service de collecte et de certification des témoignages des familles.

Quels sont vos enjeux?

A moyen terme, nous avons vocation à devenir le service numéro 1 en France pour tout ce qui a trait à l’accompagnement des familles endeuillées non plus seulement au moment de choisir un opérateur funéraire mais aussi pour tous les sujets connexes dans ce moment difficile de la vie.

Nos enjeux immédiats sont d’ordre humain avec une volonté de toujours intégrer au sein de notre société des personnes qui épousent non seulement notre vision mais aussi notre engagement fort auprès de chaque famille.

Qui sont vos concurrents?

Peu de services sont en concurrence frontale avec Comitam. En effet, notre métier de comparateur de devis en ligne est exigeant et seuls quelques acteurs sérieux survivent. Par ailleurs, nous sommes bien évidemment en concurrence indirecte avec toute structure dont la proposition de valeur tournerait autour de l’opportunité que le «virage numérique» représente pour une société de pompes funèbres. Mais notre force est d’offrir un accompagnement sur mesure et d’agir comme ensemblier des différents services funéraires.

Les données clés:

  • Fondateurs : Camille Strozecki et Mathieu Courson
  • Date de création : 2011
  • Levée de fonds : 200 000  euros en novembre 2013 et 600 000 euros fin 2016
  • Siège : Paris
Tags
atelier-platform

Myriam Roche

Chef de projet éditorial at Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

1 thought on “[FW Radar] Comitam veut digitaliser les pompes funèbres”

  1. D’autres acteurs sont arrivés depuis et avec des modèles différents et une proposition de valeur plus « instantanée » pour réduire les frais d’obsèques le moment venu ou à minima faire jouer la concurrence aux profits d’opérateurs indépendants et plus « petits » que les réseaux traditionnels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This