Frenchweb recrute un chef de projet editorial et un responsable partenariats
ActualitéBusinessMarketing & CommunicationRetail & eCommerceStartupStartup du jourTech

[FW Radar] Dresswing, l’application pour louer des vêtements et accessoires de luxe

Delphina Tomaszewska et Xavier Tomaszewski sont frère et soeur, ils ont fondé Dresswing en 2016. Dresswing est une application qui permet de louer des vêtements, chaussures et accessoires de luxe.

Plus de détails avec Delphina Tomaszewska, co-fondatrice de Dresswing :

FrenchWeb: À quel besoin répond votre service?

Une femme a plus de 85 pièces dans son dressing et en porte moins de 30% alors même que nous vivons dans des surfaces souvent réduites et que nous n’avons pas la place pour stocker nos affaires. En parallèle, nous dépensons des fortunes dans des vêtements que nous nous ne portons qu’une ou deux fois.

Quelle est votre proposition de valeur?

L’application mobile de Dresswing permet de louer des pièces que l’on porte peu, mais dont on a pas forcément envie de se débarrasser. Côté locataire vous pouvez emprunter des vêtements et accessoires de marques directement dans les plus beaux dressings près de chez vous, en ne payant qu’environ 5% du prix boutique. Chaque pièce en ligne est modérée. Nous offrons le shooting des pièces à domicile à partir de 10 pièces.

Qui sont les utilisateurs de vos solutions?

Nous avons une communauté de femmes de 18 à 50 ans, avec un coeur de cible 18-34 ans.  Elles travaillent souvent dans la mode, ont un job sympa, de jolis appartements et un dressing qui va avec.

Les propriétaires ont conscience que cela n’a pas de sens de cumuler des vêtements qui dorment dans leur dressing, les mettre en location les déculpabilisent de leurs prochains achats. Il y a aussi une certaine fierté à posséder de jolies pièces, appartenir à une communauté, et voir d’autres femmes vouloir porter ses habits, c’est flatteur.

Les femmes sont aussi plus sensibles à une consommation plus responsable, toute femme sachant au fond d’elle-même qu’il est un peu ridicule de dépenser beaucoup dans une robe ou une paire chaussures qu’elles ne porteront qu’une ou deux fois.

Quel est votre plan de développement?

Nous avons lancé notre application mobile en février dernier, et lançons les options d’achat en Juin. Nos clientes pourront alors “essayer avant d’acheter”, toujours dans une dynamique de consommer moins et mieux et ainsi éviter des achats compulsifs.

Le service est aujourd’hui disponible à Paris et nous allons nous déployer dans un 1er temps dans les grandes villes françaises. Notre développement à l’international est prévu, nous bénéficions d’un modèle scalable et avons pour ambition de devenir le Airbnb de la Mode.

Quels sont vos enjeux?

Il y a un accompagnement à faire quant à l’éducation et à la démocratisation de l’usage, surtout envers les plus de 40 ans. Nous louons nos appartements, partageons nos voitures, pas encore nos dressings. Les femmes échangent néanmoins déjà certains articles de leur garde-robe avec leurs amies. Nous avons simplement vu les choses en grand.

Notre enjeu principal est technologique, nous avons besoin de recruter une équipe solide et chaque entrepreneur sait que c’est la partie la plus difficile.

Qui sont vos concurrents?

Nous avons surtout des concurrents sur un modèle B2C proposant des formules d’abonnements. Pour le moment nous sommes les seuls à proposer un modèle C2C avec un positionnement luxe en donnant directement accès aux plus beaux dressings sans aucun intermédiaires. Mais de nouveaux acteurs arrivent régulièrement sur le marché, les choses bougent très vite !

Qui est l’entrepreneur qui vous inspire?

Fany Pechiodat, fondatrice de My Little Paris m’a poussé à me lancer. J’avais déjà envie d’entreprendre avant mon passage chez MLP. Fany nous disait toujours “On peut faire des merveilles avec trois bouts de ficelles”, c’est comme ça qu’elle a commencé, avec peu et une connaissance limitée du digital.

Je me suis dit que c’était possible de créer la boite de ses rêves, elle l’avait fait. J’ai eu envie d’essayer.

Les 5 applications qui vous sont indispensables et pourquoi :

  • Spotify : music addict
  • Weather pro : vespa rider qui n’aime pas la pluie
  • Instagram : must have dans la mode
  • Slack : pour rester en contact avec la team
  • Lightroom : pour accéder à notre bibliothèque de photos

Les 5 événements tech auxquels il faut absolument participer et pourquoi :

Je ne suis pas la plus adepte des événements tech, je trouve que les Keynotes sont toujours rapides, les sujets balayés rapidement mais je m’y rend quand même, on y croise toujours des personnes intéressantes que ce soit au Digital Days ou à Viva Tech. Je ne suis pas encore allée aux événement tech à l’étranger mais il s’y passe beaucoup de choses !

Une start-up à nous faire découvrir ?

Louis Antoinette Paris, une start-up qui propose des vêtements à se faire soi-même en patron ou en kit. Je me suis mise à la couture mais la route est longue :) Notre nouvelle CMO, Mathilde, est une as de la couture, elle ne le sait pas encore mais je compte beaucoup sur elle !

Les données clés:

  • Fondateurs : Delphina Tomaszewska et Xavier Tomaszewski
  • Date de création : Nous avons lancé notre première plate-forme web en janvier 2016, un MVP peu adapté à notre service que nous avons décidé d‘abandonner pour nous concentrer sur le mobile.
  • Levée de fonds : Nous sommes en cours, closing prévu avant l’été. Qui veut investir ?!?
  • Siège : Nous travaillons de Station F, où nous sommes incubés (Founders Program).
Tags

FrenchWeb

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Ce contenu pourrait vous intéresser:

Close
Share This