ActualitéBusinessFoodTechFW BusinessLes levées de fondsTV

Cook Angels lève 2,2 millions d’euros pour industrialiser son concept de livraison de kits repas

Les cartes continuent d’être redistribuées dans la FoodTech. Cette fois-ci, c’est la start-up Cook Angels qui propose un service de commande, de préparation et de livraison de kits repas à cuisiner soi-même, qui est concernée. En plus d’une levée de 2,2 millions d’euros, elle annonce la prise de participation majoritaire du groupe agroalimentaire Norac dans la société.

Fondé en 1989, le groupe agroalimentaire Norac est composé de 11 filiales en France et à l’international dans les métiers de la boulangerie/pâtisserie, du traiteur et du snacking. Il est aussi présent dans 25 pays avec la chaîne de restauration bio, Le Pain Quotidien, dont il est l’un des principaux actionnaires.

500 000 repas livrés depuis sa création

De son côté, Cook Angels a été fondée il y a cinq ans par Joy Solal et Charlotte Sieradzk. Chaque semaine, dans toute la France, la start-up livre à ses abonnés une box contenant tous les ingrédients, avec les légumes déjà coupés, et les fiches recettes pour réaliser les dîners du quotidien en 10 à 30 minutes. L’entreprise revendique avoir livré plus de 500 000 repas depuis sa création. Elle compte une vingtaine de salariés.

Sur le même créneau, on peut citer l’entreprise Quitoque, créée en 2014 et rachetée en mars par Carrefour. En 2017, la société, qui compte 60 employés, a livré près de 3 millions de repas dans toute la France.

S’appuyer sur le groupe Norac pour s’industrialiser

Cook Angels compte notamment s’appuyer sur l’expertise du Groupe Norac pour réussir sa prochaine phase de croissance. « Le plus difficile pour les entreprises de la FoodTech, ce n’est pas le côté tech. En général, nous n’avons pas trop de mal à le contrôler durant la croissance. En revanche, la partie food, la transition entre la production artisanale et celle industrielle, est très dure. Elle peut facilement causer votre perte, soit parce que vous mettez trop de temps à réussir à comprendre ou parce que vous faites des erreurs qui vous coûtent cher », explique Joy Solal, co-fondatrice de Cook Angels.

Avec cette levée, Cook Angels compte donc investir dans l’industrialisation de son concept avec notamment l’aménagement d’un nouveau local. La start-up souhaite également recruter dans la logistique mais aussi dans le digital pour le développement de son site Internet.

Retrouvez l’interview complète de Joy Solal, co-fondatrice de Cook Angels :

Tags

Innocentia Agbe

Journaliste @FrenchWeb.fr et @LeJournaldesRH Merci d'adresser vos communiqués de presse et informations à redaction@frenchweb.fr

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This