ActualitéBusinessDistributionStartupStartup du jourTech

[FW Radar] Dropy veut transformer les sites e-commerce en marketplace

Lancée en juin 2016 par Antoine Dematté, Dropy propose aux e-commerçants de faire de leur site marchand une place de marché.

Plus de détails avec Antoine Dematté, fondateur de Dropy.

FrenchWeb: A quel besoin répond votre service?

antoine-dematteAntoine Dematté, fondateur de Dropy: Chez Dropy nous sommes convaincus que l'e-commerce est en train de subir une de ses plus profondes transformations. Les marketplaces s’imposent avec leur modèle sans stock et ont apporté avec elles un certain nombre de problématiques (perte de confiance du client, complications fiscales, fournisseurs exploités). Les solutions pour transformer son site en place de marché aujourd’hui sont complexes, chères, lourdes à exploiter et surtout ne fournissent aucune valeur ajoutée autre que l’outil technique (pas de vendeurs intégrés ou de services additionnels). 

Mal gérées, ces solutions ont parfois raison de belles réussites en e-commerce comme Rueducommerce, Pixmania ou plus récemment Menlook.

C’est donc à cette problématique que nous répondons avec Dropy, le premier moteur de marketplace de nouvelle génération.

Quelle est votre proposition de valeur?

Dropy transforme les sites e-commerce à forte visibilité en une nouvelle sorte de marketplace. L’intégration technique est bien plus légère que la concurrence car Dropy ne fait qu’envoyer des flux de produits et recevoir des flux de commandes qui sont ensuite envoyés aux fournisseurs. La différence avec les solutions actuelles c’est qu’il y a un acte d’achat et de vente des produits fournis via notre outil, ce qui permet de s’exempter de la réglementation sur les marketplaces (gestion d’argent pour le compte d’un tiers – agrément ACPR) et de ne proposer qu’une seule offre par produit au lieu de plusieurs, ce qui rassure le client. Nous avons mutualisé la technologie de la place de marché dans un Cloud et réalise ainsi des économies d’échelle. Au lieu de déployer des solutions lourdes sur les sites de nos clients, nous consacrons nos moyens à la recherche et l’intégration de nouveaux fournisseurs à Dropy, dont les catalogues sont ensuite vendables sur chaque site e-commerce transformé en cette nouvelle sorte de place de marché.

Qui sont les utilisateurs de vos solutions?

Nous avons plusieurs types d’utilisateurs:

  • Des curieux qui s’essayent au e-commerce car notre offre de base est gratuite et limitée en quantité de produits commercialisables sur son site.
  • Des fournisseurs (grossistes, marques, commerçants traditionnels, e-commerçants, fabricants,…) qui cherchent à augmenter leurs ventes grâce au e-commerce. C’est parfois un nouveau levier pour eux et encore une fois, l’utilisation est gratuite.
  • Des enseignes qui travaillent en Drop Shipping « manuel » et veulent automatiser les flux/facturation.
  • Des sites e-commerce ou des marques avec une forte identité qui cherchent à lancer leur marketplace / diversifier leur catalogue, ce qui est notre cible principale.

 

Quel est votre plan de développement?

Après 1,5 ans de R&D et six mois de bêta fermée avec quelques dizaines d’acteurs, nous avons ouvert notre plateforme officiellement en janvier dernier. Nous avons rassemblé 700 acteurs et plus de 400 000 produits en quelques mois, dépassant nos objectifs initiaux. Nous visons 1 000 acteurs d’ici la fin de l’année et 1 million de produits. Nous consacrons nos efforts à rechercher des fournisseurs de qualité, au plus haut dans la chaine pour bénéficier des meilleures marges et des e-commerçants à forte visibilité/fort potentiel pour accélérer leur développement.

Avec les retours de nos clients, nous faisons évoluer notre produit à chaque mise en production majeure. Nous avons mis en place des services de prospection pour le compte de nos marchands et de gestion de SAV.

Nous ne communiquons pas sur la croissance de l'entreprise, ceci est confidentiel car en développement et en préparation de levée de fonds.

Nous visons le marché Européen dans un premier temps d’ici la fin de l’année 2018.

Quels sont vos enjeux?

Nous visions les e-commerçants à forte visibilité qui souhaitent se transformer en une nouvelle sorte de marketplace afin d’accroître leur offre produits et tester de nouveaux marchés. Les marketplaces sont en plein boom selon le dernier rapport de la FEVAD puisqu’elles représentent près de 20% du chiffre d'affaires pour un commerçant partenaire et près de 40% du e-commerce en France.

Qui sont vos concurrents?

Nous n’avons pas d’équivalent à proprement parler puisque nous sommes les premiers à nous lancer sur cette nouvelle forme de marketplace. On notera cependant deux types de concurrents : des moteurs de marketplace comme Mirakl ou Izberg qui sont une solution technique à brancher sur un site e-commerce existant (intégration généralement chère et longue). Charge à l’e-commerçant ensuite de constituer sa base de vendeurs et donc de produits. Les «drop-shippers» comme BigBuy, Doba ou Modalyst qui sont des entrepôts qui regroupent des produits et qui proposent de distribuer leurs produits auprès de milliers de sites e-commerce. La plupart des produits issus de ces marques sont souvent orientés bas de gamme et le suivi laisse à désirer. Chez Dropy, nous avons regroupé le meilleur des deux mondes en proposant une solution technique légère et rapide à déployer, des produits dans notre cloud et des fournisseurs de qualité.

[tabs]

[tab title= »Dropy : les données clés »]

Fondateur : Antoine Dematté

Date de création : août 2010, produit lancé en juin 2016

Levée de fonds : 1 million d'euro auprès de fonds privés et BPI

Siège : Paris

[/tab]

[/tabs]

Tags
Microsoft Experiences les 3 et 4 octobre 2017

Myriam Roche

Chef de projet éditorial at Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This