ActualitéBusinessStartupStartup du jourTech

[FW Radar] Fifth Dimension, la start-up qui veut combattre le terrorisme avec la data

Fondée en 2014 par Ariel Zamir, Eli David et Guy Caspi à Tel Aviv, Fifth Dimension est spécialisée en intelligence artificielle. La start-up aide les États à analyser leurs données de masses et, grâce à elles, à lutter contre le terrorisme. Officiellement, elle souhaite «dévoiler la valeur cachée dans les grandes données». En interne, tandis que les fondateurs ne cachent pas leur proximité avec le Ministère de la Défense israélien, parmi eux, Guy Caspi parle même «d'une arme» reposant sur la data. 

Fifth Dimension a développé un outil d'analyse de grands volumes de données en temps réel (deep learning) via l'utilisation d'intelligence artificielle. La société peut ainsi prédire ou détecter des «menaces». C'est le scénario du film Minority Report, où le policier peut prédire un crime et voir son auteur. Cette solution est adaptée pour chaque agence de sécurité des pays afin de «fournir aux services de sécurité nationale, de défense et d'application de la loi, l'intelligence prédictive pour éviter que des situations dangereuses ne se développent» précise la start-up sur son site Internet. Aujourd'hui, elle est aussi capable de reconnaître la voix d'un interlocteur, pour peu que sa solution soit connectée au bon téléphone à espionner. 

Si elle refuse de confirmer l'information, Fifth Dimension travaille en effet avec les principaux services secrets dans le monde (CIA) pour faire reculer la menace terroriste. 

A son lancement, Fifth Dimension aurait reçu des financements de la part du capital-risque américain Columbus Nova. L'entreprise est composée d'une équipe de mathématiciens et de scientifiques. Ce groupe de R&D a été reconnu comme étant l'un des cinq principaux groupes de recherches dans le domaine. L'entreprise est basée à Tel Aviv mais a aussi un bureau à New-York.

[tabs]

[tab title= »Fifth Dimension : les données clés »]

Fondateurs : Ariel Zamir, Eli David et Guy Caspi

Date de création : 2015

Levée de fonds : 6 millions de dollars en février 2017

Siège : Tel Aviv

Effectifs : Une centaine

[/tab]

[/tabs]

Lire aussi: En France, l’open data n’est pas encore au service de la lutte anti-corruption

Tags

Myriam Roche

Chef de projet éditorial at Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This