ActualitéBusinessStartupStartup du jour

[FW Radar] Horsealot le réseau social des passionnés de sports équestres

La jeune entrepreneuse Alexandra Martel lance le premier réseau social des passionnés de sports équestres.

Plus de détails avec Alexandra Martel , CEO de Horsealot :

FrenchWeb: À quel besoin répond votre service?

J’ai toujours été convaincue que la passion est le fil directeur qui nous permet de cultiver notre personnalité la plus unique, le fait de la partager permet de nous inspirer, et de nous faire grandir vers la personne que nous aspirons à devenir.
L’univers équestre est fragmenté en une multitude de petits univers à travers le monde – les joueurs de polo en Argentine, les cavaliers de jumping en France, ou de hunter aux Etats-Unis. Ils ont chacun leur propre lifestyle fort, mais sont très éloignés. Pourtant c’est un sport très fédérateur et le nombre de connaissances à acquérir est infini. Le partage est donc clé pour progresser et s’inspirer. Nous sommes le point central qui permet cette connexion.

Quelle est votre proposition de valeur?

Horsealot est une communauté dédiée aux passionnés de sports équestres, qu’ils soient cavaliers ou simplement intrigués par cet univers. Nous leur permettons de partager leur propre vision du cheval avec des milliers de passionnés à travers le monde, d’apprendre les uns des autres et de s’inspirer d’un regard très lifestyle sur leur sport. Je pense aussi que l’esprit de Horsealot est unique, nous avons une communauté naturellement bienveillante, féminine et authentique qui cultive cet esprit, c’est pour moi ce qui donne tout son sens et la valeur de Horsealot.

Qui sont les utilisateurs de vos solutions?

Notre communauté connecte 200,000 membres de 32 pays, dont 85% sont des femmes de 18 à 35 ans. L’une des caractéristiques uniques du cheval est qu’il fédère autour de lui beaucoup de personnes, c’est un vrai lifestyle. Le cavalier est impliqué, mais aussi sa famille, son entraîneur, son vétérinaire, les organisateurs de compétitions etc…Les profils concernés sont donc très variés.

 
Sur Horsealot, ils peuvent poser toutes leurs questions et obtenir des réponses rapidement de la part des autres membres, avoir des suggestions de cavaliers à rencontrer autour d’eux, s’inspirer de contenus uniques qui abordent le cheval avec un regard très créatif et ouvert.
 
Nous faisons par exemple intervenir chaque semaine des experts pour répondre aux questions de nos membres durant des events que nous appelons ASK : cavaliers olympiques, influenceurs du milieu, vétérinaires… Et venons de lancer un nouveau concept appelé ‘In The Eyes of’, qui permet à nos membres de découvrir le point de vue de célébrités connues sur le cheval, qu’elles soient passionnées ou simplement intriguées par l’animal. L’acteur Alex Lutz est notre parrain pour ce concept, mais nous avons aussi des grands Chefs, Businessmen ou encore architectes qui vont imaginer par exemple l’écurie du futur, ou parler de ce que leur passion pour le cheval a apporté à leur carrière.

Quel est votre plan de développement?

35% de nos membres proviennent des Etats-Unis et du Canada, nous voulons continuer à faire grandir cette proportion sur cette région car ce sont des membres très captifs qui apportent beaucoup à la communauté, et commencer à nous étendre de manière plus significative dans des pays plus spécifiques pour le milieu équestre, comme le Danemark ou le Brésil.
Nous venons aussi de lancer notre version 2.0 ! Elle était très attendue, cette nouvelle version répond à un objectif pour nous qui était de créer un vrai concept, univers de marque et un sentiment d’appartenance fort à Horsealot. Matthieu Delormeau a notamment publié une story très sympa à son sujet le jour de notre lancement. Le but est désormais d’ouvrir le monde équestre, très fermé, aux autres univers.
Des groupes nous sollicitent aussi désormais pour développer des communautés dédiées à leur verticale de marché (autour d’intérêts précis), sur le modèle de ce que nous avons fait avec Horsealot pour le cheval. Je pense que cela nous ouvre des perspectives intéressantes pour les années à venir.

Quels sont vos enjeux?

Étant sur un marché assez spécifique, notre enjeu est de développer notre communauté toujours dans un sens qui la rende unique et exclusive. Nous ne faisons pas de publicité traditionnelle, mais intégrons les entreprises d’une façon qui apporte toujours de la valeur pour eux, mais aussi pour nos membres. Des laboratoires, assureurs et marques sont présents toute l’année avec le statut d’Expert sur Horsealot pour répondre aux questions de nos membres sur leur domaine d’activité et les conseiller (santé, mode équestre, nouvelles technologies…). Nos membres sont ravis de bénéficier de conseils gratuits et de grande qualité, et n’auraient pas de moyen autre d’être en contact aussi direct avec ces acteurs.

Qui sont vos concurrents?

Il existe depuis longtemps – comme dans toutes les verticales de marché d’ailleurs (cuisine, sport, mode…) – des forums dédiés qui ne sont cependant pas directement concurrents. Aussi bien l’esprit, le sujet des échanges et le profil de l’audience est très éloigné de celui sur notre communauté. Nous portons beaucoup d’attention à la qualité des échanges, avons un modèle de produit différent et créons un concept autour de la communauté. C’est un positionnement opposé dans l’approche sociale.

En France et ailleurs, nous sommes pour le moment la seule application à approcher cette problématique dans ce sens, et je pense que c’est aussi lié au fait que nous avons rapidement pris la place principale sur ce marché. Les médias ou autres groupes qui pourraient se développer dans un sens plus communautaire ont tendance à se rapprocher de nous directement.

Qui est l’entrepreneur qui vous inspire?

Définitivement David Sacks, il a pour moi la vision la plus sharp de ce qui fait le succès des applications consumer. Qu’il y ait un besoin ou non, il sait créer un hook, et surtout il sait créer des modèles de croissance uniques pour scaler à une vitesse imbattable.

Les 5 applications qui vous sont indispensables et pourquoi :

  • Mail – le MSK : Minimal Survival Kit!
  • Slack – pour rester connectée avec l’équipe
  • Techcrunch – j’adore écouter Equity, leur podcast sur le M&A dans les startups
  • Whatsapp – pour ma soeur dont je suis très proche et qui habite à New York
  • …et Horsealot of course :)

Les 5 événements tech auxquels il faut absolument participer et pourquoi :

  • Crypto Mondays – un événement sympa sur la crypto et les ICO que j’ai découvert récemment à San Francisco
  • Les talks de The family – les invités sont top, et les interventions vraiment préparées
  • Le Web – incontournable
  • Les breakfast de la French American Foundation – certains de leurs invités sont du milieu tech, comme Ian Rogers que j’admire beaucoup, c’est génial pour découvrir une vision tech qui va au delà du milieu startup
  • Les Demo days de YC – je n’y ai jamais participé mais aimerais pouvoir découvrir l’envers du décor

Une start-up à nous faire découvrir ?

Ils sont déjà bien développés, mais je m’inspire beaucoup de Masterclass, qui pour moi est un vrai exemple d’exécution dans le développement d’un concept et d’un univers de marque.

Les données clés:

  • Fondateurs : Alexandra Martel
  • Date de création : 2015
  • Levée de fonds : 1,2 millions auprès d’un investisseur privé
  • Siège: Dans le 8e à paris

Tags
Plus d'infos

FrenchWeb

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This
Fermer